Diaporama

#23 A ma vie, A ta mort

Auteur : Sandra Triname
Edition : Plume Blanche
Nombre de pages : 389


     
             Recouvert de symboles grecs faisant référence à Hadès, un corps mutilé et désormais inidentifiable, est retrouvé dans une cave à New York.

             Jeune flic fraîchement sorti de l’école de police, Mike Sullivan se retrouve chargé de cette affaire qui le mènera jusqu’au pied du World Trade Center, ce terrible jour du 11 septembre 2001.

             Une fois son bras vengeur lancé et bien que la faucheuse soit belle à couper le souffle, rien ne peut la stopper.

             Instrument du Destin ou de la Mort elle-même, il devra résoudre cette affaire en empruntant des sentiers dont personne ne revient jamais.






             Merci beaucoup à l'édition Plume Blanche de m'avoir permis d'avoir ce livre en avant-première.

             Je n'ai qu'une chose à dire tout d'abord : WOW. Il est mis dès maintenant dans mes coups de coeur !!

             Ce livre est une vraie merveille. Comment vous le faire comprendre ?! Limite ma chronique peut se limiter à : courrez vous le pré commander, n'attendez plus, foncez, courrez les bras en l'air avec mon CB à la main et demander ce livre immédiatement. Il faut l'avoir en votre possession tout simplement !!

             Déjà que la couverture parle, on ne s'attend pas du tout à cette histoire. Nous sommes directement mis dans le bain, un corps torturé non-identifiable est retrouvée. C'est à partir de ce moment-là que l'affaire Hadès commence. Hadès ? C'est un dieu grec, le Dieu des enfers précisément et apparemment quelqu'un veut se faire passer pour lui ! Quand on mêle enquête de meurtre avec fantastique, on atterrie dans ce livre tout simplement. L'auteur à réussi a allier les deux sans que ça fasse tâche. Nous sommes à bord d'une histoire incroyablement addictif !Il fallait absolument que je sache la suite, elle tourné dans ma tête et fallait que je sache ce qui était arrivé, pourquoi il a fait ça

             Nous suivons l'affaire dans les moindres détails, que ce soit le profil du tueur, que ses victimes entre trahisons et manipulations. L'auteur sait détailler ses scènes que ça en devient limite réel. L'écriture est fluide, les phrases poignantes. Ce livre est sombre, oui, il faut quand même que vous le sachiez. Terriblement sombre MAIS terriblement addictif. Les mots nous tranchent comme des poignards, ils sont durs. Il y a de la douceur par-ci par-là, mais le reste du roman reste dur. Ce récit est vraiment poignant ! On a mal pour la victime, sa famille. Qui est réellement maître de son destin? Notre histoire est écrite depuis le début ? En tout cas, Dieu n'avait pas envie d'épargner les personnes de ce livre !! On pensait que ça arrive qu'aux autres, jusqu'au jour où les autres, c'est nous. Tout peut arriver à n'importe quel moment, n'importe où. Et on le comprend bien. L'auteur sait toucher là ou ça fait mal, elle nous fait réfléchir en quelque sorte, à quoi vous allez me dire. Eh bien, est-ce qu'on profite assez du moment présent ? De notre famille, de nos proches tout simplement.

             Pour conclure, car oui il faut bien conclure. Si je m'écoutais je passerais des heures à parler de ce livre, car à l'heure actuelle je ne trouve pas vraiment les mots tellement j'ai adoré. La fin m'a fait pleuré, parce que l'auteur arrive à nous faire passer les émotions des personnages présents. Parce que j'allais quitter ce monde qui m'a donné tant de rebondissements, de suspens, de stress et à me ronger les ongles pour qu'elle réussisse ce qu'elle voulait au plus profond de son âme. Nos personnages sont attachants et je suis triste de les laisser. N'hésitez plus à vous lancer dans cette aventure remplie d'émotion !

3 commentaires:

  1. Ta chronique m'a convaincue ! Si je le croise je risque fortement de l'acheter :)
    La couverture est sublime et j'adore le résumé :3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente que je t'ai convaincue, car si tu le prends, tu ne seras pas déçue !!

      Il sort le 7 mars :)

      Supprimer
    2. Pikerun Penseur5 mars 2017 à 23:32

      Mon petit doigt me dit que la couverture te rappelle Death Note Wolkaiw :D !

      Supprimer