Diaporama

#24 Morphèa, la gardienne des rêves - Tome 1 : La montagne Sacrée

Auteur : Ludovic Metzker
Edition : BOD
Nombre de pages : 444

   
             Il existe une ancienne légende, qui nous raconte que lorsque les cauchemars envahissent l'humanité, la gardienne des rêves se réincarne dans la peau d'une jeune fille". La veille de ses 13 ans, Orianna Sognatore, une orpheline élevée par ses grands-parents, est menacée par un mystérieux inconnu qui lui annonce que dans ses prochains rêves, elle trouvera la mort. Consciente du danger que sa petite fille court, sa grand-mère lui offre en cadeau une barrette ayant appartenu à sa mère. Elle doit aussi lui révéler un secret qui perdure de génération en génération. Morphèa, la gardienne des rêves, doit se réincarner dans le corps d'Orianna afin de protéger le monde qu'Ephialtion, le prince des cauchemars, s'apprête à anéantir. A travers des rêves sous forme de contes, les amis d'Orianna lui feront prendre conscience de l'importance d'accepter son destin et de se laisser guider par Loup et Euthéria, les fidèles protecteurs de la gardienne des rêves.





             Merci encore une fois Ludovic Metzker pour m'avoir permis de lire son petit bébé (encore une fois!!)

             Cela faisait un moment qu'il traînait dans ma PAL de SP. Et je dois dire que je suis plutôt mitigée. Ce livre est rempli de magies, de rêves et il vous remet en enfance, il vous fait réfléchir sur les rêves et vous donne envie de dormir pour pouvoir rentrer dans leur monde.

             Nous sommes en compagnie d'Orianna et de ses amis. Orianna à 13 ans et elle n'a pas un passé facile, ni un destin commun avec les autres élèves. 

             Alors, je vais commencer par dire ce que je n'ai pas vraiment aimé. Il y a pas mal de similitudes avec "L'homme sans nom" concernant les "Je vais te dire une chose, la voici"... à chaque fois, et forcément, c'est les phrases qui m'ont agacées dans le tome 2... Ça fait un gros flop forcément... Entre les paroles d'un homme plutôt mature et les dires d'une déesse, ou de gosses qui disent les mêmes tournures de phrases... Boffi pour moi. Après, ce n'est pas forcément la faute de l'auteur. C'est peut-être sa façon de parler dans ses romans. 

             A part les mauvais points pour moi, je dois dire que ce livre est une petite pépite. C'est un bon livre à lire, qui traite de pas mal de sujets. Dans ce livre, nous revisitons les contes qui ont bercé nos enfances. Le petit chaperon rouge, Hansel et Gretel, Blanche-neige ou encore la belle au bois dormant. Quand on m'a dit que c'était revisité, je ne pensais pas dans ce sens-là. J'ai bien aimé les voir sous cet angle. Cela change la vision sur ces contes en quelque sorte. Même s'il faut retravailler ce livre, il vaut la peine d'être lu. 

             L'écriture est fluide, simple à lire et peut réjouir les petits comme les plus grands. Je dirais même que l'on peut le lire le soir au pied du lit de son enfant. 444 pages paraissent énormes vu comme ça et moi-même je croyais ne pas pouvoir faire de chronique avant samedi tellement j'étais en retard dans ma lecture et en plus je n'avais pas le temps... Finalement, je l'ai fini tout à l'heure. Comme quoi, la lecture est rapide. A chaque chapitre de contes, nous avons le droit à de magnifiques illustrations. Mais ça, je vous laisse le découvrir par vous-même. 

             Pour résumé, je conseille ce livre même s'il faut le retravailler. Il revisite les contes et nous fait retomber en enfance. Nous sommes entourés de magie à chaque page, je dirais même que nous rêvons éveillé. 



Autre oeuvres de l'auteur :

 Et si demain n'existait plus ?  Tome 1 : Marie       Tome 2 : Diane 

Histoires fantastiques 

L'homme sans nom : Tome 1               Tome 2




1 commentaire:

  1. Bonjour,

    Je viens de découvrir ton blog, et j'ai été attirée par la couverture de ce titre. Ta chronique donne envie de le lire, je le rajoute dans ma LAL !!
    Faby, leschroniquesdefaby.wordpress.com

    RépondreSupprimer