#89 Une braise sous la cendre - Tome 2 : Une flamme dans la nuit

Auteur : Sabaa Tahir
Edition : PKJ
Nombre de pages : 540


     "Tu as compris, Laia. Ils nous pourchassent. Il n'y a aucun moyen 
de quitter la ville. La peur est notre meilleur guide, 
elle nous maintiendra en vie."

     Elias a toujours voulu quitter Blackcliff pour enfin devenir libre. Mais ce rêve a un prix : Laia, une jeune résistante, lui permettra de fuir s'il l'aide à faire évader son frère, enfermé dans la pire prison de Blackcliff. Malgré le risque, Elias n'hésite pas une seconde et décide de forcer son destin. Traqués par les Martiaux, les fugitifs ignorent que ce voyage les conduira jusqu'au cœur de l'Empire, où des dangers plus périlleux encore les attendent...

     C'est avec regret que j'ai tourné la dernière page de ce roman et c'est avec grand désespoir que j'ai vu que le troisième tome sortait SEULEMENT en 2018... Ô grand désespoir, que vais-je devenir ?!

     Nous reprenons là où le tome 1 s'est arrêté : A la fuite de Leia et d'Elias, seulement tout ne se passe pas comme prévu, en fait, rien ne se passe comme prévu. Une aventure pleine de rebondissements va nous être livré à travers ses pages que j'ai dévorés littéralement. C'est devenu une saga coup de coeur.

     C'est impressionnant de voir à quel point nos personnages ont évolué dans ce tome alors que quelques heures se sont passés entre le tome 1 & ce tome-ci. Leia est devenue plus réfléchie, plus mature et n'est plus la gamine écervelée que nous avons laissé dans notre dernière page mais certains comportements sont assez... Confus. Triangle amoureux ? Hmmm. Elias, lui, reste fidèle à lui-même : Droit, n'aime pas tuer, courageux et a toujours un plan de secours. Rassurez vous, certains ne changent pas dans le mauvais sens : La commandante reste vraiment détestable et ne va pas vous laisser de marbre, pour ma part, j'ai passé tout mon temps à l'insulter intérieurement. Quant à Hélène, je ne l'ai pas du tout aimé dans ce tome, malgré que sa personnalité, sa famille est vraiment plus approfondies, on apprend à la connaître mais pour ma part, elle reste un personnage que je n'ai pas vraiment envie de suivre car elle m'a énervé, on a plutôt du mal à la suivre. Elle se prend vraiment la tête.

     La plume reste vraiment magnifique, chaque lieu est détaillé et ne laisse pas de marbre. On a envie d'y être, de s'imaginer à leur place, de voir toute l'action qui se déroule et pouvoir participer à cette révolution en marche et la quête qu'ils se sont fixés. Décidément, personne ne veut que Leia retrouve son cher frère et les cailloux sont lancés à chaque espoir qu'ils ont de nouveau pour revenir dans le chaos le plus total. Ce tome m'a vraiment fait passé par tous les sentiments possible : La peur avec la boule au ventre qu'il se passe quelque chose pour nos protagonistes, j'ai failli pleurer pour certains, la joie et la rancœur. Oui oui, j'ai voulu baffé plus d'une fois Leia et donner un coup de pied aux fesses d'Elias. C'est pour dire ! Vraiment, j'ai eu l'impression d'être à leur côté et de participer à cette quête. L'auteur à su mené à bien sa mission : Celle de voir les émotions, les expressions, les personnalités évoluées dans ce monde. 

     Nos protagonistes ne sont plus seuls et on apprend des révélations qui nous coupent parfois le souffle. Le tome 3 va peut-être nous en révéler plus que ce que l'auteur à décidé de nous laisser sur sa foutu fin qui nous fait bavé et nous vidé de toute humanité tellement on veut la suite. Aucun temps mort et pour tout dire, une fois refermé le livre, j'espérais encore que des pages soient cachées ! 

     En résumé, ce deuxième tome à confirmé mon coup de coeur pour cette saga que j'adore littéralement. Les rebondissements nous coupent le souffle, nous avons la boule au ventre pour nos héros, et on ne veut JAMAIS refermé ce livre. Vraiment, si vous n'avez pas encore découvert cette auteure, n'attendez plus.

#88 Un nouveau Monde - Tome 2 : L'intégration

Auteur : Tessa Nauvel
Nombre de pages : 482


     Les humains diplômés du programme d'unification qui faisait se cotoyer Terriens et Ariméens, sont désormais à bord des vaisseaux-mère pour incorporer les troupes Aliens.

     Mais ces "Natifs" seront-ils d'un réel soutien le moment venu?

     Arone, fidèle à lui-même, ne voit pas d'un bon oeil leurs intégrations. Il appréhende ausis la présence inévitable d'Amélia.

     Après toutes ces années, ses émotions seront-elles encore vivaces?

     En marge de ses pensées intimes, Arone doit faire face à la rancoeur tenace d'Ahkan, les rebelles Terriens toujours plus organisés inquiétants. Mais il doit aussi surveiller les Lymcos, surnommées les Mange-Mondes.

     Merci à l'auteur encore une fois pour sa saga que je suis de près ! 

     Nous sommes trois ans plus tard du tome 1 où nos personnages ont beaucoup évolués et font tous partie d'un groupe. Mais nous découvrons de nouveaux personnages énigmatique qui va, peut-être, changer notre vision de la catastrophe de la planète des Ariméens du tome 1. Vont-ils pouvoir éviter que la même chose arrive à la Terre?

     Dans ce tome, nous avons le droit à un point de vue différent de CHAQUE Personnage, enfin entre Arone et Amélia qui nous permet de rentrer dans leurs petits têtes et de savoir chacune de leur pensées les plus profondes. hihi. Ce qui est plutôt révélateur par moment ! Ils se cherchent, et vivent un amour dévorant les entrailles. Donc nous rentrons vite dans un code d'amour impossible : L'attirance, l’intensité du désir, le feu qui brûle à l'intérieur de chacun d'eux à chaque fois qu'ils croisent le regard l'un de l'autre mais seulement, c'est impossible qu'ils se mettent ensemble. Vont-ils y arriver? C'est la question qui m'a taraudé pendant pas mal de temps...

     La plume reste détaillé et j'adore ça. On visualise bien les endroits, les scènes, les choses qui se passent comme si c'était nous qui regardons à cet endroit précis. Ils font simplement rêvé et on devient vite accro à cet plume magnifique. L'auteur a su faire évolué nos personnages car ils ont bien vieilli de trois ans et donc, leur caractère doit suivre la chose. Pari réussi, ils sont plus "mûres", réfléchissent plus aux conséquences et ont encore moins froid aux yeux. Chaque clan à son propre code pour communiquer et chapeau à l'auteur pour cet univers créer de A à Z qui donne envie que le livre ne s'arrête jamais.

     En résumé, j'adore cette saga et je vais la noter pour les prendre en papier une fois que je pourrais ! De plus, les couvertures papiers sont magnifiques (je trouve !). Une saga SF à lire absolument qui mélange amour, différence, amitié et n'est pas prêt de vous ennuyer une seule seconde. En bref, je recommande vivement. Je vais suivre de près l'auteur en tout cas. Encore merci à elle.


#87 Un nouveau monde - Tome 1 : L'unification

Auteur : Tessa Nauvel
Nombre de pages : 444

      Dans un futur où les hommes ne sont plus les seuls habitants sur Terre, leur nombre réduit à peau de chagrin et regroupés dans un périmètre continental par une forme de vie extraterrestre plus avancée, Amélia Parvis, jeune Terrienne de 16 ans et demi aspire à une vie meilleure et plus de liberté. Comme beaucoup d'autres Natifs, indigènes légitimes de la planète bleue, elle s'est inscrite au Programme d'Unification pour incorporer la communauté des Extras. Elle ne soupçonne alors pas que c'est toute sa vie qui changera en rencontrant l'un d'entre eux, Arone Karmik qui ne lui cache pas son aversion pour les êtres humains. Déterminée à tenir bon malgré le comportement méprisant de cet Alien à la beauté aussi implacable que son esprit hostile, elle ne se doute pas un instant que le but de ce programme est bien plus important qu'il n'y paraît...


      Merci à l'auteur de m'avoir fait part de sa saga qui est une bonne découverte.

      Nous sommes au 22ème siècles où Ariméens sont considérés comme des extraterrestres sont venus sur Terre suite à la mort de leur planète. Cependant, ils sont anti-humain, ce qui peut poser soucis sur la planète Terre avec... Des humains. 

      Nous suivons Amélia, Raphael, deux Natifs (humains) - d'ailleurs ce terme m'a beaucoup fait penser à la série The 100 -  et Arone, un Ariméen. Amélia veut intégrer l'unification, mais son meilleur ami ne le souhaite pas et essaye de la dissuader. C'est pendant un entraînement qu'elle rencontre Arone.

      Ce livre m'a beaucoup surprise car je m'attendais totalement à autre chose. Je ne pourrais pas dire quoi mais je ne m'attendais pas à ce genre de récit. L'auteur à placé les choses dans leur contexte dès le départ et j'ai vraiment aimé cette façon de nous montrer les choses. Chaque élément est à sa bonne place, les détails sont vraiment bien écrit, on peut l'imaginer facilement, et sont très important. De plus, l'auteur nous fait passer un message à travers son livre : Celui que l'amitié peut aller au delà des apparences. 

      La plume est légère, on ne sent pas passer les pages tellement on est dans le feu de l'action. On apprend à aimer des personnages, à en détester. Ce livre réuni vraiment toutes les choses d'un bon SF : L'amour, l'amitié, compréhension, l'acceptation, les relations de haut en large, l'action et l’autorité. De quoi ne pas s'ennuyer pendant tout le long du récit. L'amour impossible est aussi décrit, on peut ressentir ce que ressent chaque personnage du récit face à cela et cela ne peut que nous toucher et espérer que cela s'arrange pour la plupart d'entre eux. J'ai bien aimé suivre leur péripéties.

      Pour résumé, car je ne vais pas écrire plus sur ce livre pour passer au tome 2, j'ai bien aimé entré dans cet univers vraiment bien écrit et original. Quoi de mieux de s'évader à travers d'autres livres et d'univers uniques ? Des personnes haut en couleur qui ne nous laisse pas indifférents et auquel, j'ai bien leur aventure. 



#86 La rousse qui croyait au père noël


Auteur : Suzanne Marty
Nombre de pages : 137


       Flamme est apprentie comédienne et célibataire. Le 1er janvier, elle se pose un ultimatum : si elle n’a pas obtenu un seul rôle payé ou trouvé l’amour avec un grand A avant son anniversaire, elle abandonne la course aux rêves. Car est-il raisonnable à 39 ans de croire encore au père Noël ?


       Merci à l'auteur pour sa confiance.

       Flamme est une jeune femme de 39 ans qui est célibataire et qui recherche l'amour avec un grand A. Elle décide de partir en vacance sans se prendre la tête. Je trouve que ce livre est un journal d'une femme qui ne veut pas vieillir. Pendant sa semaine de vacances, elle rencontre plusieurs hommes et peut-être un de ses hommes va la faire chavirer ?!

       Ce livre est sympa pour faire pause d'une lecture qui vous stresse pas mal ou alors pour passer un moment près de sa piscine/plage. Il est simple, sympa et sans prise de tête. Les pages s'enchaînent assez rapidement même si des moments, je me suis un peu lassé de cette plume, cela manque d'approfondissements, des détails qui auraient certainement changer la donne en ce qui concerne ce livre court. A part cela, j'ai bien aimé lire les péripéthie de Flamme teinté d'humour. 

       L'héroïne est plutôt attachante, même si son caractère peut déplaire à certains moments, mais elle est franche et c'est plutôt rare de nos jours, mais cela ne l'aide pas tellement dans sa quête d'amour. Franche peut être, mais elle n'ose jamais franchir un pas en avant par peur de tomber de haut. On peut s'identifier facilement à ses ressentis, ses expressions qui sont originales, sa façon de faire maladroitement, en bref, madame qui passe-partout avec défauts et qualités. Malgré tout, on souhaite jusqu'aux derniers instants qu'elle trouve finalement ce qu'elle cherche. 

       En ce qui concerne les personnages secondaires, où sont-ils? Leurs apparitions sont vraiment rares, mais cela nous permet de nous concentrer vraiment sur Flamme, mais si on n'adhère pas à son personnage... Ca risque de coincer ! Peut-être que cela est fait exprès,mais a mon avis ça l'est. Peut-être que cela est fait exprès,mais a mon avis ça l'est. Parlons des hommes ! Le gros cliché : quinquagénaire divorcé qui veut des enfants et le petit jeune mignon qui veut se taper toutes les filles possibles. Hm, même si ce sont des personnages vraiment peu approfondis donc finalement, c'est comme s'il n'existait pas tellement... 

       La plume est légère et facile à lire même si, je le répète, LES DÉTAILS ! Manque cruellement. Je m'attendais à un peu plus de romance, mais on le survol vraiment. On est juste Flamme, qui se questionne sur sa vie actuelle et qui cherche vraiment des réponses à ses questions, tout simplement. La fin, je ne m'y attendais pas du tout, même si j'avais préféré que cela se passe autrement pour Flamme. Peut-être une suite pour éviter de nous faire badé sur cette fin?

       En bref, je suis un peu mitigée envers ce livre. J'aurais préféré avoir un livre court avec des personnages approfondis et plus de détails, mais j'ai tout de même passer un bon moment court (vu le nombre de pages). L'histoire est fraîche et nous permet de ne pas nous prendre la tête pendant une heure ou deux. Envie de s'évader à la plage ? Ben pourquoi pas lire ce livre ?!



#85 Les Calices du temps - Episode 1

Auteur : S.N. Lemoing
Nombre de pages : 104

          
           Maria, 26 ans, est une des meilleures recrues de la police de Los Angeles.

           On ne peut pas dire qu'elle soit très féminine : elle excelle en sports de combat, déteste les robes et n'avoue jamais ses sentiments à un homme.
           
           Un jour, tandis que son petit frère Juan, un ado geek, reçoit un mystérieux colis contenant des coupes de l'époque médiévale, ils se retrouvent propulsés au début du 16ème siècle.

           Ils vont devoir se fondre dans le décor et trouver le moyen de rentrer chez eux.

           Merci à SN lemoing pour m'avoir permis de lire son premier épisode ! :D

           Nous sommes en compagnie de Maria jeune policière amoureuse mais timide. Lors d'un dîner de famille, elle parle avec son frère et il lui montre ses dernières découvertes d'un autre siècle. C'est en touchant l'un de ses objets qu'ils se retrouvent propulser en Angleterre au XVIème siècle. Que va-t-il se passer ? Comment ils ont fait? Pourquoi?

           L'épisode fait 104 pages, ce que je trouve extrêmement court quand on est bien pris dans le roman qu'on ne peut plus s'arrêter de tourner les pages. C'est ce qui s'est passé pour ma part. Même si le personnage principal, je ne l'aime pas tellement. Le courant ne passe pas. Pourquoi? Elle ne change pas sa personnalité et ne s'adapte pas du tout. Alors qu'une policière, au contraire, devrait s'adapter à toute situation, ce n'est pas l'une des qualités requises pour justement faire ce métier (Même un autre métier, c'est un plus..) ? Elle ne fait pas du tout d'effort ! Tandis que Juan, son frère, plus jeune et logiquement devrait prendre exemple sur sa sœur y arrive mieux. Il les sort des galères dans lesquelles Maria les met avec son comportement. C'est pour ça que je n'adhère pas du tout à ce personnage. Peut-être verrons-nous une évolution de ce personnage au fil des épisodes ? Mais tous les deux ont leur importance et se complète avec leurs personnalités différentes. 

           Le saut dans le temps est plutôt intéressant. On découvre des œuvres, des scènes passées dans le présent ou des scènes du futur dans le présent, m'enfin, il faut suivre pour comprendre ! On en apprend un peu sur l'histoire. La plume est fluide et vraiment légère, plutôt harmonieuse avec le récit. On s'y adapte vite et on ne voit pas les pages défilées. C'est une bonne surprise de découvrir une toute nouvelle série d'épisode. Je ne suis pas fan de SF mais ce livre a permis de me changer un peu l'idée sur ce genre littéraire et j'ai vraiment bien-aimé. L'humour rajoute un peu à notre histoire et ce n'est pas plus mal. 

           Pour résumé, j'ai trouvé ce premier épisode vraiment intéressant, j'ai hâte de savoir la suite et pouvoir me lancer à nouveau dans cet univers qui promet de belles aventures. Malgré que je n'ai pas accroché avec notre personnage Maria, Juan a rattrapé la chose pour nous aider à suivre l'histoire sans nous agacer à chaque fois. L'auteur à su trouvé, la complémentarité et j'aime bien.

#84 L'ordre Terne - Tome 2 : La colère du Magicien

Auteur : IM Nancy
Edition : AFNIL
Nombre de pages : 302


           Qui donc tire les ficelles de la catastrophe qui guette les Cinq Royaumes ? Les trois Lunes dans leur folle quête de vengeance ? Berendor Cairn, ce sorcier déchu et vieillissant qui n’a de cesse de vouloir racheter ses fautes ? Ou bien cette mystérieuse gemme noire qui promène de main en main son pouvoir malfaisant ? 

           Dans ce deuxième volet de la saga de l’Ordre Terne les acteurs de la catastrophe qui se profile se confrontent à leurs destins, aussi sombres soient-ils. Tandis que les intrigues politiques voient s’affronter les puissants et les ambitieux dans des querelles de pouvoir et d’argent rien ne semble pouvoir arrêter la Prophétie. Et pourtant, elle ne prédit rien d’autre que le retour d’une guerre dévastatrice qui ne laissera aucune chance aux hommes. 

           Voilà une épopée passionnante dans laquelle Cinq Royaumes vont affronter le plus grand péril auquel ils puissent être confrontés : la fin de tout espoir. 

           Merci à Isabelle Nancy pour son second volume !

           Nous suivons encore notre mystérieux magicien dans sa quête de vengeance, mais nous apprenons à connaître les Lèdres, de mystérieux personnages qui cherchent à échappé à une menace. Laquelle? Seules les pages pourront nous donner la réponse.

           J'ai bien aimé ce deuxième tome, d'autant plus que j'ai pratiquement lu à la suite du T1 pour m'avancer dans mes SP et que l'univers était intéressant. Il y a d'ailleurs un résumé du tome 1 en début de livre qui nous met dans le bain et nous permet de nous rappeler les événements passé.Les nouveaux personnages qui rentrent en jeu rajoutent un peu de piments à ce roman, et du coup, nous suivons l'intrigue de beaucoup plus près !

           Le récit est dynamique et palpitant, ce qui nous empêche vraiment de détourner les yeux de nos pages qui défilent. De plus, l'auteur nous évite de nous lasser en nous permettant d'avoir différents points de vues et de voir à travers nos personnages. Nous apprenons à mieux les connaîtres, mais il y a encore pas mal de noms qui sont cités donc il ne faut pas dormir à moitié quand on lit notre livre sinon on peut vite se perdre à travers tout notre population !Nous voyons la quête de Berender avancer petit à petit et sa vengeance bientôt accomplie. Le suspens monte de plus en plus et j'ai été très curieuse de connaître la fin de ce livre, qui m'a donné envie de connaître la suite encore une fois. 

           L'auteur arrive à nous donner envie de se taper la tête contre le mur en attendant la suite. La plume est légère, poétique et on arrive à se fondre dans le décor facilement. Nous comprenons un peu plus les motivations des personnages, leur vécus et cela est vraiment intéressant, car ont compati à certaines douleurs. On passe par beaucoup de sentiments comme le stress, la boule au ventre et on ne sait jamais ce qu'il va se passer, ce n'est pas facile de donner une scène probable dans ce livre, ce qui est bien pour un fantasy. 

           Pour résumé, c'est une saga que j'aime beaucoup. La tension est toujours aussi présente, nous voyons évoluer nos personnages et leurs quêtes. La plume reste toujours la même et l'auteur nous laisse sur une fin qui nous donne envie de connaître vite la suite. Patience !!

#83 Codex Memories - Le sacrifice des âmes du Purgatoire


Auteur : Christophe Michaud
Nombre de pages : 284

           « Papillon dans la nuit, tel un enfant, j'erre dans le vide qui m’entoure, attiré par des lumières qui se révèlent à moi. » 

           Un vagabond amnésique est conduit au sanatorium local spécialisé dans les troubles post-traumatiques de la Première Guerre mondiale. Il n’a aucune mémoire, ni présente ni passée. Pour ne pas sombrer, il essaye de se raccrocher comme il peut à tout ce qui l’entoure dans l’espoir de se construire une identité, mais c’est sans compter sur la rivalité de deux médecins qui se cristallise à son sujet. 

           Il poursuit ainsi son cheminement mental dans une errance onirique teintée de mythologie grecque avant de se trouver confrontée à une réalité brutale qui prend corps au travers de l’étrange docteur Bonne. 


           Merci à Christophe Michaud de sa confiance.

           Nous suivons Olivier Quine qui décide d'ouvrir un sanatorium afin d'y intégrer des malades et de les soigner en méthodes non-brutales. Il s'associe avec le Dr Bonne, un homme qui a vécu la guerre et donc vu les pires horreurs. Un patient amnésique est amené à être "hospitalisé" chez eux, mais il s'avère que tout ne va pas se passer comme prévu.

           J'étais plutôt sceptique au début car la police d'écriture n'était pas trop mon fort car c'est une police de machine à écrire. Mais j'étais happée par l'univers au fur et a mesure de ma lecture et au final, l'auteur à su me convaincre. Entre mythologie et univers psychiatrique, l'intrigue est vraiment passionnante. 

           Le mystère reste entier sur notre personnage mystère qui arrive avec une peau de chèvre. Plus les pages défilent plus on se pose des questions sur sa personnalité et nos précédentes questions ne trouvent pas de réponse pour autant. C'est ça que j'ai bien aimé, car quand on arrive vers les chapitres de fin, nous avons 36 milles questions que l'auteur se fait un plaisir de nous livrer petit à petit, ce qui donne un rythme extra pour notre lecture même si, au début, j'ai eu du mal à entrer dans son jeu. La rivalité entre Quine et Bonne ne cesse de s'accroître et je n'avais pas pensé à tout ce qui s'est passé par la suite, vraiment, j'ai été bluffé par tout ça. On ne devine rien à l'avance, tout est calculé au millimètre près.

           Les passages à la première personne nous rajoutent du réalisme, les rapports en début de livre aussi. Nous nous y croyons presque comme si on était un employé du sanatorium et nous découvrons ce patient petit à petit. La plume employée est très simple, mais se lit assez vite même si je n'avais pas forcément mis cette police. Mais je trouve que cela nous donne un petit plus, car on pourrait croire à un témoignage d'un témoin des scènes. De plus, les ajouts dans les dernières pages nous donnent des doutes sur la réalité du livre, ce que j'ai aimé aussi. J'ai refermé le livre et me suis demandé si cela a été réel un moment donné. Ce doute plane encore en moi je dois dire. Les illustrations sont aussi bien mises et très jolies.

           Les sujets traités comme la mythologie est un sujet que j'adore dans les livres. Et bien sûr, ce livre en fait parti. On parle aussi d'ineptie, c'est la réincarnation de la Grèce antique : Réanimer les gens par la science. Ce qui est plutôt intéressant quand on y pense, car qu'est-ce qui se passerait si on y arrivait réellement ? Des zombies ? Des monstres à la Frankenstein? 

           Pour conclure, je dois dire que les rebondissements et les révélations nous berce tout le long de ce livre et j'ai vraiment adoré. Le seul hic serait la police d'écriture qui m'a freiné au départ. Mais l'ambiance et la curiosité l'ont emporté et je n'ai pas été déçue. La fin m'a convaincu en tout cas, que, je garderai ce roman et que je le relirai un moment donné !