#28 Phobos Tome 1 : Les éphémères

Auteur : Victor Dixen
Edition : R-Jeunes adultes
Nombre de pages : 448



                 Six prétendantes.

                 Six prétendants.

                 Six minutes pour se rencontrer.

                 L'éternité pour s'aimer.

                 Ils veulent marquer l'Histoire avec un grand H.

                 Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d'un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l'oeil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

                 Elle veut trouver l'amour avec un grand A.

                 Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l'une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l'amour. Elle a signé pour un aller sans retour...

                 Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

                 Le premier tome de la nouvelle série de Victor Dixen, double lauréat du Grand Prix de l'Imaginaire.

                    

                 Dans ce livre, nous incarnons Léonor, une jeune fille française qui a été choisi pour être l’une des 6 candidates de l’émission GENESIS.

                 J’étais un peu réticente au début car son sujet est quand même l’espace et ce n’est pas ma tasse de thé.

                 Au début, je n’accrochais pas trop à ce livre : Début lent, en même temps, on apprend à connaître un peu l’univers. Mais l’histoire évolue rapidement. Il y a des dessins/schéma pour nous aider à comprendre Mars et nous préparer à embarquer à bord de Phobos !

                 Léonor m’a un peu énervé au début. Elle ne voit que son défaut et le répercute sur son entourage. Mais on la comprend parfaitement, quand on croit avoir un défaut, on croit que tout le monde le voit qui nous laisse compatir avec elle et on peut s’identifier. Un peu garçon manqué dû à son passé, elle devient une femme, elle se fait une sorte de carapace pour se protéger de l’amour qui l’a déçu auparavant. J’ai aimé l’évolution de ce personnage, l’univers qu’elle se créer pour se renfermer, se protéger du monde extérieur. Elle est curieuse, et imaginative, soucieuse du détail. Personnellement, je me suis identifiée facilement à elle. En plus, on a craqué pour les mêmes candidats aha !

                 Ce tome me donne encore une image négative du show, de la téléréalité. On prend des personnes inconnus au public, on les met derrière une caméra et on joue avec, on joue avec leurs nerfs, comme un peu les sims m’voyez. Du moment qu’on gagne de l’argent et que cela fait le buzz.

                 Le concept de Speed-Dating dans l’espace est pas mal je trouve. Ça rajoute de l’originalité au récit.

                 Au fur à mesure de l’histoire, je me suis prise au jeu. Il y a des rebondissements qu’on n’aurait jamais pensés.

                 Victor Dixen a une plume vive, il donne beaucoup de détail qui nous laisse nous imaginer dans le décor, il nous fait vivre l’histoire.

                 Même si pour moi, je partais dans le sentiment que je n’aimerai sans doute pas, j’en suis tout retournée. J’ai aimé ! Et c’est bien le premier auteur qui me fait aimer l’univers de l’espace, de Mars.

                 Mais !  La fin ! Pourquoi nous laisser comme ça ? Nous laisser sur notre faim ? Nous laisser avec cette scène ? Heureusement que j’avais pris le Tome 2 en même temps ! Je cours le lire !






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire