Diaporama

#27 Dans le noir

Auteur : Lara Elric
Nombre de pages : 399


            Olivia, jeune femme moderne et tout à fait normale, se trouve un soir confrontée à une panne d’électricité. Ce qui n’était qu’une gêne mineure dans une soirée morose va rapidement s’avérer être un problème bien plus grave qu’elle ne le pensait. La panne dure et elle va devoir s’acclimater à de nouvelles conditions de vie plus rudes. Dans un univers où tout ce qui lui est familier est devenu inutile, il lui faudra affronter un monde qui a changé et dans lequel l’autre est devenu une menace. Avec l’aide d’un petit groupe réuni au gré du hasard, elle va tenter de s’en sortir en espérant un retour à la normale. Son caractère et son courage suffiront-ils pour faire face à des dangers auxquels elle n’est pas préparée ? Suivez Olivia et ses amis dans un périple palpitant qui vous fera reconsidérer votre quotidien.



            Je vous présente le roman de l’auteur Lara Elric qui est venu me voir pour que je le chronique. Merci d’ailleurs pour ta confiance ! Je suis contente d'avoir pu lire ton roman et de découvrir ta plume ! Je dois dire que j’ai été attiré par ce résumé qui a réveillé ma curiosité et je ne regrette pas de l’avoir lu.

            Nous suivons Olivia, comme indiqué dans le résumé. Une jeune femme courageuse et qui n’a pas fini de nous impressionner au fil des pages. Avec elle, d’autres personnages qui vont venir au fur et à mesure du récit dont Antoine, Pierre, Monique, Julien… (& vous découvrirez les autres si vous lisez) On s’attache facilement aux personnages car on peut se retrouver facilement dans leur comportement, leurs façons de réagir, leurs propos et leurs façons de vivre la situation. Et surtout qu’ils sont de tous les âges et font penser, ensemble, à une famille. Mais bien sûr, j’ai un personnage qui m’a beaucoup énervé : Eric ! Alala ce fameux Eric, que de surprise ! Chacun vie la situation comme il le peut, et je les comprend.

            C’est vrai qu’en lisant ce livre, au fil des pages, on soulève beaucoup de questions : Comment faire sans électricité ? Comment se faire à manger ? Se laver ? Comment vont-ils s’informer de la situation ? Comment vont-ils survivre tout simplement !

            On voit évoluer nos personnages, et c’est intéressant. Tout d’abord, parce qu’ils ont du courage, et ensuite car on se demanderait tous comment réagir face à ce genre de situation. Et c’est vrai que, ce roman est tout particulière intéressant car il montre à quel point nous sommes perdus sans notre micro-onde, frigo, smartphone, ordinateur et j’en passe. C’est notre génération, on ne prend plus le temps de faire des recherches dans les livres car tout, aujourd’hui est informatisé. Nous prenons plus le temps de vivre car entre boulot, métro, dodo, on a du mal à prendre le temps de vivre, de prendre le plaisir de cuisiner, regarder le paysages, jardiner… Car tout est à portée de main et peut être un gain de temps ! Nous en devenons presque égoïstes car nous faisons en sorte d’avoir de moins en moins de chaleur humaine avec toute cette technologie.

            De plus, on voit comment réagissent les personnes extérieurs au groupe, certains deviennent complètement fou et casse pour le plaisir les vitrines, d’autre reviennent à l’ancien temps : Femme au ménage, sert à s’accoupler et à faire à manger mais doit se taire & ne pas prendre de décision, les personnes deviennent méfiante car tout le monde pète un plomb et veulent survivre coûte que coûte quitte à se servir d’enfant pour amadouer. Ce livre montre à quel point l’homme est indépendant de la technologie ! Les apparences sont parfois trompeuses. 

            Dans ce roman, je dois dire que je suis passée par plusieurs émotions : la joie, le soulagement, le stress, la tristesse ! Il est plein de rebondissement quand on plonge bien dans l’univers et de l’action par moment. Nos personnages réagissent comme des personnes normales face à l’incompréhension de la situation, à la population qui s’entretue au lieu de s’entraider ! Les actions qui s’enchaînent ne sont pas surréaliste et on comprend le comportement de certains, on arrive à ressentir leurs émotions, à se fondre dans le personnage. 

            J’ai aimé la plume de l’auteur qui nous laisse voir qu’elle maîtrise son univers, et surtout que les pages tournent vite. 

            Ce roman me fait penser un peu à The Walking Dead mais sans Zombie. Ou au film « The Purge » pour la folie humaine. 

            La fin quant à elle, m’a surpris ! Je ne m’attendais pas trop à ça. J’ai été presque déçue d’avoir fini ! 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire