Diaporama

#76 Scène de crime

Auteur : Maud Tabachnik
Edition : De Borée
Nombre de pages : 303

       Des morts en série condamnés par la médecine… Une mère au foyer un peu trop modèle… Un taulard en quête du sens de la vie… Un amoureux en transit dans un village dont on ne revient pas… Gus, Fatima, Jody Solomon ont pour moteur la révolte, la réflexion et l’intelligence. Au péril de leur vie. Arrêtés par les dieux ou le destin, quel peut être leur futur lorsque le présent se fait trop lourd, trop injuste, trop violent ? Tuer ne devient-il pas alors la solution la plus limpide pour faire le vide devant soi ?




       Merci aux éditions De Borée pour leur confiance.

       Ce roman est un recueil de nouvelles à ma grande déception et je dois dire que je ne l’ai pas sous les yeux et j’ai oublié de marquer le titre des nouvelles d’ailleurs pour vous les raconté une par une, donc ce sera un résumé du livre entier. (Peut-être même que je vais faire comme ça maintenant pour les recueils de nouvelles tient !)

       Comme vous vous en doutez, les nouvelles c’est trop court ! Et celle-là n’échappe pas à la règle. Cela m’a un peu laissé sur ma faim mais ce fut quand même assez entraînant comme histoires. Leur fil conducteur reste la vengeance et l’auteur a bien su la transmettre à travers toutes ses nouvelles. Ce que j’ai aimé surtout dans ce roman est l’évolution des personnages. Les nouvelles ont un ordre, et pas n’importe lequel. On passe d’une personne tout à fait ordinaire et on montre crescendo au fur et à mesure, et bien sûr on termine sur une personne sans pitié ! De quoi vous faire remonter les cheveux jusqu’au plafond ! Malgré tout, c’est plutôt diversifié, certaines sont plus sombres que d’autres, ce qui peut permettre de sauter ceux qui n’intéresse pas.

       La plume est fluide et on ne s’ennuie pas une seule seconde. On ne sait jamais sur quoi on va tomber, sur quel pied dansé. L’ambiance reste toujours la même : oppressante, sombre parfois stressante. Mais ce que j’ai trouvé fort intéressant, c’est de voir l’évolution à cause de la vengeance. La psychologie humaine est parfois impressionnante.

       En bref, ce fut une bonne lecture. Un recueil de nouvelles qui peut permettre de faire une pause entre deux tomes d’une saga ou d’un gros pavé. Des nouvelles sombres qui montre crescendo donc attention aux âmes sensibles.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire