#46 Exilium - Tome 1 : L'internat

Auteur : Frédéric Bellec
Edition : BOD
Nombre de pages : 436

              « Cette semaine-là, de fortes chutes de neige exigèrent la fermeture du lycée où je travaillais comme ‘pion’, mais le maintien exceptionnel de l’internat permit l’hébergement de la poignée d’élèves bloqués sur place. Par ma proximité avec le lieu de travail, je fus le seul disponible pour assurer les nuitées. La semaine se présentait alors avec un calme insolent : encadrer sept adolescents occupés à compter les flocons au sein d’un établissement vidé de son âme. Sauf que nous n'étions pas seuls ! Au début, j’expliquais aux élèves effrayés que le vent et le froid étaient à l’origine des souffles et des craquements. Jusqu’à ce que leur fréquence nous accule à l’évidence : quelque chose sans aucun lien avec la météo avait infiltré le dortoir ! Alors que je pensais avoir trouvé le calme dans la campagne du Centre France, après mon départ de la Côte d’Azur pour la petite ville de Saint-Amand-Montrond, j’allais découvrir un énigmatique Berry, qu’au XIXe siècle Chateaubriand avait décrit comme une contrée " où se passaient des choses étranges " ! »


              Merci à Frédéric Bellec de m'avoir permis de découvrir sa saga.

              Rien qu’en ayant vu la couverture, j’ai su que c’était mon style de lecture. Une fois reçu, j’ai feuilleté et j’ai été très intriguée et très pressée de commencer la saga. Une fois commencé, j’ai été surprise car ce n’était pas vraiment ce que je pensais. Surprise dans quel sens vous allez me demander, eh bien, je suis plutôt mitigée… Entre vous dire que c’est un coup de cœur ou vous dire que j’ai bien aimé et que je suis pressée de m’attaquer à la suite. 

              Nous sommes en compagnie de Frédéric, un pion chargé de surveiller l’internat durant une tempête de neige. Une semaine qui s’annonce plutôt tranquille avec le peu d’élèves présent, les évènements dans la nuit vont peu à peu transformer une semaine qui devait être tranquille en une semaine littéralement stressante et horrifique pour notre jeune Pion. 

              J’ai lu assez rapidement ce livre, et je dois dire que c’est un début très prometteur et que je vais suivre de très près la suite. C’est un tome 1 qui n’a pas tellement d’action mais qui nous montre l’envers du décor très rapidement. Le seul bémol, c’est qu’un moment, on encaisse trop d’informations et je dois avouer que je ne m’en souviens pas forcément à l’heure que j’écris cette chronique. Peut-être un petit rappel dans les tomes suivants va être le bienvenu. Bon je dois avouer avoir été déçu car dans la quatrième de couverture, j’ai lu que cela faisait peur… Mais… Je crois que je me suis trompé de livre sur ce côté-là. Car on peut stresser mais avoir peur, je trouve qu’il n’y a pas assez d’éléments. Étant une adepte de films d’horreur et de gore, cela peut, peut-être m’immuniser contre les scènes présentes ?! xD

              L’histoire est racontée à la première personne, et en l’occurrence, c’est Frédéric qui nous la raconte, sous un œil adulte (contrairement à la plupart des romans fantastiques où c’est des adolescents) et posé, avec sa petite pointe d’humour qui nous fait sourire tout le long. On pourrait prendre ça comme un journal car nous avons le droit à des heures et des jours. Ce qui m’a paru cloché, c’est les élèves, qui sont plutôt cool avec ce pion : Pas de bêtise, toujours à l’heure et ne ronchonne pas. On est dans le fantastique, cela peut faire partie du jeu… Ou tout simplement, ils ont beaucoup de respect pour le pion. (Ou alors je me prends trop la tête et je continue ma chronique…)

              La plume est vraiment légère, les descriptions ne sont pas envahissantes, juste de quoi imaginer la scène, le lieu ; cela nous rajoute une vraie fluidité dans ce livre. Manque peut-être les descriptions des personnages, on ne sait pas du tout à quoi ils ressemblent. Les dialogues sont bien présentés et on cerne vite les attentions de certains personnages et on apprend à en connaître d’autre. Les créatures ont été un vrai rebondissement, surtout avec les croquis à la fin, avec la description donné dans le livre, on ne s’imagine pas la même bestiole ! À quelques détails près, on était synchro niveau apparence ! Je ne vais pas blâmer le manque d'action dans ce roman, car oui il y en a peu. Mais c'est un premier tome d'une saga, l'auteur nous donne le décor et nous explique le pourquoi du comment. Mais j'espère que dans le tome 2, nous allons avoir plus d'action pour ne pas nous ennuyer et laisser tomber cette saga qui est prometteuse ! 

              Ce que j’ai bien aimé aussi, c’est le sujet abordé en fond. Les personnes qui complexent de leur apparence, et l’auteur, en faisant ce livre, nous expose au souci. Et peut aider certains à se regarder sous un autre regard. Cela nous permet aussi de se remettre en question sur la nature humaine concernant la faune. Le monstre n’est pas forcément celui  que l’on croit malheureusement. 

              En bref, un roman que je conseille fortement pour découvrir un autre genre de fantastique. Humour, stress, mystères, révélations et des personnes hors du commun sont au rendez-vous. Les pages défilent rapidement et le suspense est présent dans chacune des pages. On a tellement soif de terreur et soif d’informations qu’on dévore ce livre en un rien de temps. 

Voici le trailer du livre : 


2 commentaires:

  1. J'ai pu découvrir le livre en passant via Simplement.pro moi aussi ^^ Et comme toi quand j'ai vu la couverture je me suis dit "ça c'est pour moi" lol
    Et j'avoue que moi aussi les élèves je les aient trouvés adorable un peu trop d'ailleurs, mais bon il n'y a pas que des élèves turbulents dans la vie (j'espère en tout cas lol)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'après ce que m'a dit l'auteur, il l'a décrit comme dans la vrai vie. Tant mieux pour lui si c'était des élèves plutôt cool ! ^^ Y a pire mais bon, dans un livre fantastique, on ne s'y attend pas vraiment. x)

      Supprimer