#45 Eté d'un chien

Auteur : Cassandra Bouclé
Edition : Bookless
Nombre de pages : 41

          Filou, un berger allemand de deux ans, est abandonnée au pied d'un arbre par ses maîtres. Il reste ainsi durant plusieurs jours, en plein soleil, mourant de faim & de soif. Il finit par tenter de se libérer en rongeant sa laisse, alors qu'une femme le recueille & le dépose dans une fourrière, seul, triste, croyant toujours que ses maîtres vont venir le chercher.

          Filou attend longuement et sagement dans sa cellule. Il croisera quelques-uns de ses congénères qui ont subi le même sort, qui l'aideront à renaître & à retrouver la joie. 

          Une histoire magnifique dans laquelle Cassandra nous oblige à nous glisser dans la peau d'un animal de compagnie, bien déçu par l'attitude de certains humains. Après cette lecture, vous ne regarderez plus votre chien ou votre chat du même œil...


          Un texte bien écrit et qui ravira les enfants dès 9 ans.

          Merci à Cassandra Bouclé d'avoir accepté que je chronique son roman.

          Ce roman est une pépite. Il est émouvant et relate la vie de Filou qu’a été abandonné. Et ceux comme beaucoup trop d’animaux l’été. 60 000 en été 2016.

           Filou est un jeune chien qui ne comprend pas les humains et qui reste fidèle à ses maîtres malgré qu’ils l’aient attaché à un arbre et qu’ils sont partis. Pourquoi ? Peut-être parce qu’ils partaient en vacances et qu’ils n’avaient pas envie de s’embêter avec un animal de compagnie.

           Je suis vraiment passé par toutes les émotions possibles dans ce livre qu’est vraiment riches pour sensibiliser les personnes à l’abandon et fait réfléchir quand même pour ceux qui y ont pensé au moins une fois. Il m’a fait passer par l’amour, l’amitié, ma fait pleurer de tristesse et de tendresse, mais aussi par la haine, colère et surtout incompréhension.

           Comme j’ai dit précédemment, il est complet. Il parle de l’abandon mais pas seulement, aussi de la maltraitance, des conditions en fourrière et que les chiens peuvent s’entendre avec des chats malgré leur passé. Je peux même donner un exemple qu’il s’est passé chez moi, ma chienne a allaité les chatons de ma chatte que j’ai recueillie, elle-même abandonné.

          J’ai beaucoup réfléchi suite à la lecture de ce livre, 41 pages, cela parait petit mais juste assez pour nous faire ouvrir les yeux pour les animaux en fourrière. Je regarde différemment mes animaux et je dois dire, que c'est plutôt bénéfique pour eux (ou pas !).


           En résumé, je conseille ce livre à tout le monde. Que ce soit à vos enfants, vous, ou vos amis. Il a réussi pour ma part, à ouvrir les yeux, à me faire réfléchir, pleurer et me toucher, vraiment. Il peut sensibiliser beaucoup de monde et l’été approchent, et peut-être que d’autres vont subir le même sort que Filou malheureusement ! 





                                   

Petit bonus, je vous mets la photo de mes chiens (enfin, la chienne est à mon père ! Le mien est le husky :) ) ; Je n'ai pas l'habitude de dévoiler des photos de ma vie privée, mais je peux bien faire ça vu que vous êtes nombreux à me suivre, merci !!


Voici la photo de mon gros 

 


& de la chienne à mon père issue de maltraitance :


         Je veux faire passer un message en même temps dans cette chronique, pour les personnes qui ont pensé à se séparer de leurs animaux pour une quelconque raison. Sachez que maintenant, ils existent beaucoup de solutions :

- Si vous voyez un animal se faire maltraiter, vous pouvez appeler la police. Un animal en plein soleil dans une voiture, pareil, faite en sorte de le sortir de cette détresse. 

Pour les vacances, assumez votre animal, il est là pour 10 ans tout au plus et c’est 10 ans d’amour, si vous ne pouvez pas l’emmener, aller ailleurs ou faites garder votre toutou, ne l’abandonnez pas. Car pour vous c’est peut-être un animal que vous avez que 10 ans et vous allez en avoir un autre, mais pour lui, vous êtes sa vie. Il vit pour vous, pour vous donner de l’amour, de la joie et vous consoler quand vous vous sentez seul. 

Pour les logements, sachez qu’un propriétaire n’a aucun droit de vous interdire de posséder un animal, c’est la loi. Un animal s'adapte à son nouvel environnement, du moment qu'il est avec son maître. 

Pour les « je n’ai plus le temps de m’en occuper », eh bien, fallait y penser avant. Puis, faites stériliser vos chat(tes), trop de chatons sont tués, abandonnés à cause de la connerie humaine. Car oui, les animaux ont des émotions, une intelligence hors normes et ils veulent vous le montrer et que vous soyez fiers d’eux tout simplement. Mes chiens avaient peur de tout, avec de la patience et de l'éducation positive, ils sont devenu des boules d'amour.

          Adopter un animal doit être un choix réfléchi sur le long terme & non un coup de tête. Il est vivant et ressent des choses. Il ne demande que de l’amour. Vous êtes toute sa vie donc ne la gâchez pas.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire