Diaporama

#2 Aliens, vaisseau & cie


Auteur : J.C. Gapdy
Edition : Assyelle
Nombre de pages : 418


          Onze nouvelles où Aliens, Vaisseau et tout le reste, sans oublier les Compagnies JKil'D, Boltic® ou Trade Stellar Transit Inc., s'entremêlent dans un univers où il ne fait pas toujours bon vivre, car la folie, tout autant que le dévouement ou la tendresse, sont à jamais le propre de l'humain. Onze nouvelles où futur et réalité se mélangent et, parfois, se rejoignent.






          Le détective Philippe K. Dester enquête sur différentes sociétés Boltic spécialisées dans la plasticination de cerveau humain, une technologie pas tout à fait au point. Pour cause, il a essayé sur sa femme et sa fille mortes... 
          Martin, acteur dans une série TV, entend sa mère l’appeler au secours. Seulement, il n’est pas avec elle à ce moment-là...

          Onze nouvelles aussi intéressantes les unes que les autres. En plus de ça, nous avons le droit à des nouvelles assez longues qui a le don de ne pas trop nous laisser sur sa faim. Les nouvelles sont précédées de citations qui rentrent bien vite dans le vif du sujet, ce qui nous situe avant de commencer à lire les premières lignes. 

          Ce que j’ai trouvé intéressant, c’est que l’auteur s’est essayé a plusieurs genres littéraires dans ce recueil : Science-fiction, anticipation, post-apocalyptique... Je crois même que chaque nouvelle à son propre genre littéraire. De ce fait, l’auteur touche en quelque sorte plus de monde car tout le monde trouve son compte. 

          La plume est fluide, légère et rentre rapidement dans le vif du sujet. L’auteur nous montre que la technologie peut parfois nous dépasser, nous effrayer. C’est vrai que quand je regarde ce que nous sort les Chinois avec leur robot qui te sert d’esclave limite, on se dit qu’on se rapproche rapidement du film I Robot avec Will Smith. Ce qui fait vraiment peur. Surtout avec leur intelligence : Jusqu’où ils vont aller ?! Surtout avec la technologie avancée qui supprime pas mal d’emploi et bientôt, la relation humaine va disparaitre. Rien qu’à voir les caisses automatiques, le boulot de caissière disparaît à petit feu. Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres...
          Les nouvelles touches aussi sur l’actualité, comme le féminisme par exemple qui est pas mal mis en avant par beaucoup de femmes. L’auteur en a joué beaucoup en grossissant la chose avec l’esclavage des hommes. Celle-là m’a fait sourire d’ailleurs. 

          Ce livre est vraiment à lire, car l’auteur nous livre tout sur un plateau avec un humour noir, qui touche sur l’actualité. Je trouve ce genre de roman vraiment plaisant à lire car on arrive presque à en rire et se sentir gêné d’ailleurs car cela paraît tellement surréaliste mais en même temps si près de la réalité que ça m’a fait frissonner. 

          En bref, j’ai bien aimé ma lecture. L’auteur sait nous toucher à travers ses mots et trouver une réalité effrayante mais pourtant l’humain va sur cette voie. Les nouvelles peuvent rassasier par mal de lecture du fait que l’auteur nous présente plusieurs genres littéraire regroupés. Ce recueil est intéressant à lire, par son originalité, son humour, et sa diversité. En bref, une bonne lecture que je recommande ! 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire