Diaporama

#44 L'interphone ne fonctionne toujours pas - Partie 1

Auteur : Pierre-Etienne Bram
Edition : Rebelle
Nombre de pages : 169
             « Objet : Hola je m’appelle Celia. Et toi ? Je suis celle qui n’arrive pas à te parler sur Meetic. . . Mais tu vois, je ne suis pas totalement muette quand on m’en donne les moyens À bientôt peut être ? Celia » Si seulement j’avais su, au moment d’ouvrir ce mail le tournant que ma vie allait prendre. . . Beaucoup de mes proches n’ont jamais vraiment pu comprendre notre histoire. « Comment as-tu pu continuer à garder contact avec elle après tous les lapins qu’elle t’a mis ? Ne crois-tu pas que ça cache quelque chose ? » « Non, je ne crois pas. . . Sa vie est compliquée. . . La mienne n’est pas simple non plus. . . Et puis sa voix était tellement envoûtante. . . » « Les autres ne comprendront jamais notre histoire. . . Ne les écoute pas. . . Demain je serai là. . . Promis » Comment résister. . .






             Merci à Pierre-Etienne Bram de m'avoir proposé son roman à la lecture. Je dois dire que j'ai été agréablement surprise par le genre.

             Je m'attendais par une lecture vraiment gnangnan, mais bon 169 pages, ce n'était pas la mort. Et enfin de compte, j'ai été surprise. Nous sommes en compagnie d'un bonhomme qui s'est inscrit sur Meetic suite à une rupture. La chose banale de nos jours. Et qui rencontre une certaine Célia avec qui il parle beaucoup, et c'est là que sa vie va devenir un vrai fléau puis-je dire. Qu'est-ce Meetic? Un site de rencontre où y a parfois des rencontres pas très net. (Oui il y en a qui ne savent pas !)

             La structure et l'intrigue est plutôt original ; Le récit est raconté par le monsieur en question dont on ne connait pas le nom (ou alors je l'ai survolé et j'ai l'alzheimer) en conversation sur Meetic, Google Talk, SMS, Mails. Moi j'ai bien aimé ce genre, cela donne une vrai force à la lecture, nos personnages qui apprennent à se connaître nous permet de les connaître un peu plus. La structure donne l'impression d'une lecture vraiment légère, et comme dit l'auteur, ca se lit assez rapidement. 

             Quant à l'intrigue, vous comprenez sans doute après avoir lu le résumé, cela repose sur une seule et même question: Qui est Célia? Car oui, tout le monde se la pose, même notre protagoniste qui même après les multitudes de messages ne sait pas vraiment. (Pédobear, c'est toi?) A travers des messages, on ne sait jamais comment est la personne, et la même question traîne tout le long du récit. le jeu du chat & de la souris est très présent et je dois dire que des moments, j'avais envie de claquer notre héro qui se voile en quelque sorte la face. Un bon coup de pied au popotin ne fait pas de mal des moments ! 

             J'ai trouvé ce livre, plutôt autobiographique, peut-être tiré d'un témoignage de l'auteur ? Il nous présente des avantages & inconvénients des relations sur notre fameuse toile, ce qui vise un public assez large car beaucoup sont axés Internet de nos jours. Nous ne savons jamais qui se cache derrière un écran et ce livre le confirme. Il peut plaire à ceux qui, comme moi, ont rencontré des personnes sur internet à qui on parle tous les jours, de bonnes rencontres qu'on aurait pas forcément eues à proximité. 

             En résumé, j'ai bien aimé cette lecture légère, même si parfois le héro m'a un peu saoulé car il faut se réveiller et se rebeller des moments ! Leur moyen de communication est moderne et touche la population de nos jours avec les rencontres sur Internet. Il vise un large public et je dois dire que si vous recherchez une lecture légère, n'hésitez plus ! A voir la partie deux pour savoir qui est vraiment Célia ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire