#32 Et si demain n'existait plus ? - Tome 1 : Marie

Auteur : Ludovic Metzker
Nombre de pages : 260


                C’est l'histoire d'une jeune femme qui a perdu ses enfants et son mari lors d'un cataclysme sans précédent. Deux ans après le drame, la W.C.C., l'organisme qui gère l'après crise, annonce qu'une menace bien plus redoutable est en approche : des millions de gens sont revenus à la vie et se font appeler, les Chasseurs, des êtres à l'apparence humaine désireux de se débarrasser des survivants. A la fois cannibales et dotés de dons de la nature, ils sont responsables de plusieurs disparitions. Malgré le danger émanant des Chasseurs, Marie est déterminée à faire l'impossible pour retrouver sa famille revenue à la vie mais quel en sera le prix à payer ? 
     
                    


                Je vous présente le roman de l’auteur Ludovic Metzker. Merci pour ta confiance ! Je suis contente d'avoir pu lire ton roman et de découvrir ta plume ! Qui est d’ailleurs, une histoire qui ne laisse pas indifférent.


                Nous suivons dans ce premier tome, l’histoire de Marie qui a perdu sa famille lors d’un cataclysme (une météorite). Depuis 2 ans, elle vit pas,, elle survie plutôt. Comme toute personne qui perd des personnes proches, elle se sent vide, elle regarde les photos & vidéos qui montrent un moment éphémère qu’elle a eu la chance de pouvoir encrer ou d’avoir pu sauvegarder de sa vie avant ce tragique événement.


                Maintenant elle doit survivre avec d’autres personnes dans une communauté restreinte avec ses voisins qui sont devenus au fil du temps, des amis. La solitude la pèse & on éprouve de la tristesse pour ce personnage.


                Lorsque l’organisation qui gère la crise leur apprend que les personnes mortes sont revenues à la vie, Marie renaît grâce à l’espoir de retrouver sa famille, qui elle aussi, normalement est revenue. C’est avec Franz qu’elle part à la recherche de son mari Louis, et de ses deux filles.


                Ce roman est comment dire… Original. On passe par plusieurs sentiments : La tristesse, la joie, l’amour, la peur, l’angoisse & le dégoût. Oui le dégoût, car certains scènes ne sont pas pour les âmes sensibles, et nous fait ressentir un certain dégoût quand on l’imagine.


                L’auteur a mis en avant la solitude pour Marie qui reste dans son passé, qui s’oblige à rester dans cette souffrance pour ne pas perdre en souvenir les moments passés avec sa famille. Ce serait comme une insulte envers leur mémoire. Mais des moments, le bonheur est à porter de main & se trouve, parfois, à quelques centimètres de toi.


                Ce roman ne comporte pratiquement pas de dialogue, tout est dans la narration mais des citations sont là pour illustrer les paragraphes, qui m’a un peu perturbée au début mais au fil des pages, on s’y habitue. On ne peut détacher des yeux ce livre ! On veut connaître la suite et les ressentis de Marie. On tourne les pages et on ne voit pas arriver la fin ! 


                Ce roman me fait beaucoup penser au film « Détour Mortel ». Le comportement des revenants sont sauvages, retour à l’homme de la préhistoire. De plus, ils sont des arcs, et mange des humains.


                Ludovic Metzker maîtrise son sujet & sa plume, il y a de la recherche et de l’approfondissement dans son récit ; cela se voit par la recherche des citations qui illustrent très bien les paragraphes que par les informations qu’il nous donne. Je suis contente d’avoir pu lire son récit, et de découvrir un tout autre genre de post-apocalyptique car c’est abordé différemment. & c’est vrai qu’après ce livre on peut se demander « Et si demain n’existait pas ? Que ferions-nous ? »


                Je vais de ce pas lire le tome 2 !


                Si vous aimez les choses assez gore, avec une pointe d’amour, de tendresse dans ce monde qui a sombré, n’hésitez plus ! C’est une bonne lecture !


Tome 2


Autre oeuvre : Histoires Fantastiques  

L'homme sans nom : Tome 1         Tome 2

Site et Page FB : X X

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire