Diaporama

#33 Et si demain n'existait plus ? - Tome 2 : Diane

Auteur : Ludovic Metzker
Nombre de pages : 354


            C’est l'histoire de la plus vicieuse des chasseresses mais Diane a perdu la mémoire et se retrouve toute nue dans un bois. Lorsque les membres d'une unité commando de la W.C.C. la trouve en vie, ils sont loin d'imaginer qu'ils viennent de faire entrer le loup dans la bergerie. Si Diane redécouvre les dons de la nature et son instinct de meurtrière, elle est surtout bien décidée à se venger de ceux qui l'ont trahie et à percer le mystère de sa seconde résurrection.
                    





            Je vous présente le roman de l’auteur Ludovic Metzker. Merci pour ta confiance ! 

            Comme annoncé dans le résumé, nous suivons cette fois « Diane », une humaine qui à retrouver la vie grâce à la Terre & qui est vraiment détestable dans le premier tome. Je ne savais pas à quoi m’attendre dans ce second tome vu que je n’aimais pas trop ce personnage mais je dois avouer que je fus agréablement surprise par la tournure. 

            Mais nous suivons aussi d’autres personnages ! William, Lucie, Gilberte, Tony, Sophie, Louis, Marie… Et j’en passe, à vous de découvrir leurs histoires à eux. 

            Ce second tome nous permet de découvrir ce qui se passe dans plusieurs villes cette fois : Québec au Canada, Paris, Clermont-Ferrand en France, Rome en Italie, Vladimir en Russie, Nouvel Orléans aux États-Unis et nous montre comment chaque pays/villes se confronte à ce fléau de chasseurs ou comment ils se font massacrer… A voir. Cela nous dévoile aussi un peu plus d’informations sur ces fameux chasseurs qui bouffent tout le monde ! (Il faut dire aussi qu’ils sont comparés à des Nazis m’voyez).

            Diane est un personnage irritable dans le premier, le diable en personne, celle qui n’a vraiment pas de pitié envers ses victimes (mais on découvre qu’il y a un personnage pire qu’elle ! Hé oui ça existe apparemment). Elle m’a plutôt intriguée dans le tome 1 pour cela, pour son comportement envers Marie. On nous dévoile son histoire, l’histoire de sa « renaissance », l’histoire du pourquoi du comment elle est devenue le chasseur « type » (Psychopathe, adore le sang…) , on apprend comment elle est morte, elle n’est pas morte dans la catastrophe naturel ( je vous laisse lire pour le découvrir !), et avant la rencontre avec Marie & après justement ! ( Dit comme ça, ça à l’air compliqué mais pas du tout !). Et pourtant, j’ai appris à l’aimé dans ce tome.

            Dans ce tome, comme dans le 1, nous n’avons pas de dialogue... Ce qui m’a encore perturbée alors que je le savais mais je n’arrive vraiment pas à m’y faire… Il y a encore des citations qui sont en rapport avec les paragraphes et le chapitre en cours. On s’adresse beaucoup au lecteur en quelque sorte, l’auteur avec sa plume essaye que le lecteur s’identifie dans ses propos. Pour moi, ça a plutôt marché même si des moments j’aurais pu m’en passer dans l’histoire. Il nous apprend aussi des choses qui s’est passé dans l’histoire & il nous montre que cette situation est similaire. (Ca glace le sang de savoir que des moments, le monstre n’est pas forcément celui que l’on croit). 

            Tout le monde n’a pas forcément une fin heureuse mais certaines fins sont plutôt joyeuses. Et je dois dire que cette fin m’a surprise. On pensait partir sur tout beau, tout moelleux, tout bisounours et nous nous retrouvons dans un film d’horreur. 

            Des moments, ils feraient mieux de ne rien faire… 

            En résumé, le tome 2 est vraiment intéressant ! J’ai aimé les deux tomes malgré l’absence de dialogue, mais cela ne gêne en rien car nous accrochons quand même à l’histoire. (Même si des moments, les passages sont un peu long). 

            Va-t-t'il avoir un tome 3 ? je n’en sais rien ! 

            Si vous êtes amateur de scène gore, trash, dégueulasse, pas mignonne du tout mais il y en a parfois ! Je vous invite à découvrir cette histoire ! 







Autre oeuvre : Histoires Fantastiques 

L'homme sans nom : Tome 1         Tome 2








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire