Diaporama

#122 Les prières de sang

Auteur : Jean-Marc Dhainaut
Edition : Taurnada
Nombre de pages : 211

      [PEUT ÊTRE LU INDÉPENDAMMENT DES TOMES PRÉCÉDENTS]

      Alan Lambin, spécialiste en paranormal, est appelé à enquêter dans un vieux monastère ayant accueilli autrefois quatre templiers en fuite. Depuis, ses murs semblent dissimuler un lourd secret solidement gardé par des âmes hostiles. Les parchemins ne mentent pas, ni ces cris que chacun peut entendre la nuit dans les sombres couloirs du monastère.

      Et dire que tout a commencé parce qu'une étudiante a acheté un jour une armoire ayant appartenu aux moines. Une armoire qui n'avait pas perdu la mémoire…





      Merci aux éditions Taurnada de leur confiance.

      Alan et Mina enquêtent sur les phénomènes paranormaux. Une jeune femme les appelle car elle se sent épiée, constamment entourée. Une fois sur place, une armoire datant un peu serait la cause des soucis.

      Après avoir lu La maison bleu horizon, j’ai été limite obligé d’avoir cette suite (qui peut-être lu indépendamment bien entendu). DONC ME VOILÀ.

      Les chapitres sont courts, s’enchainent, ils sont intenses, aucun répit pour nous comme pour nos protagonistes. Autant dire que l’auteur ne nous laisse pas souffler tranquillement. Vous voulez du fantôme ?! BAH BOUFFEZ-LE VOTRE FANTÔME ! Nous sommes envahis d’esprits et cela donne limite des frissons en lisant les lignes bouuuuh. Je n’ai pas pu éteindre la lumière juste après. 

      Nous sommes dans une ambiance des années 80 car l’armoire appartenait à un monastère. L’ambiance est lourde, remplie de haine, cela donne limite la chair de poule. Les descriptions n’aident pas non plus à nous sentir bien. On est juste à fond dans l’enquête avec nos protagonistes.

      En parlant d’eux, ils sont attachants comme dans le précédent. Mais on dirait que l’auteur a plus centré son histoire sur eux, ils ont gagné en profondeur par rapport au précédent et c’est vraiment intéressant de voir cette évolution. D’ailleurs, leur relation est un peu à la Sully et Mulder. On aime ou on n’aime pas.

      Finalement, on enquête avec eux, en espérant comprendre comme eux ce qu’il se passe réellement avec ce meuble. On réalise que tout ce qui se passe est peut-être centré sur eux ? Peut-être que c’est un hasard ? Enfin tellement de questions qui peuvent avoir des réponses dans ce roman. 

      En bref, c’est une suite que j’ai adoré lire. on s’imprègne de l’atmosphère qui est assez dérangeante par moment. Je recommande si vous voulez devenir parano pendant la nuit à chaque bruit que vous entendez.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire