Diaporama

#43 Les enfants de vénus

Auteur : M.S. Mage
Nombre de pages : 326
     Quelques centaines d'années après la Révolution de Vénus qui a permis l'avènement d'une ère matriarcale, Physalis, princesse de Sàlissa et descendante de Vénus, est en âge d’enfanter une héritière pour le trône. Au mépris du protocole, elle refuse la méthode d’insémination et fait appel à un procréateur. Mais dans un futur où les hommes sont considérés par la plupart comme des êtres inférieurs, ce choix ne s’avère pourtant pas si simple…

     Les deux jeunes gens que tout oppose commencent à devenir proches et cette intimité inédite remet en cause l’ordre établi. Face à la pression du conseil du royaume et aux interdits qui planent sur cette relation, Physalis va devoir faire un choix entre ses responsabilités d’héritière et ses convictions… 

     Les Enfants de Vénus est un roman d’anticipation, mêlant romance, aventure et science-fiction. L’auteur vous invite à plonger dans son univers futuriste insolite, ode à l’espoir, à l’égalité et à la nature. Laissez-vous emporter par la délicatesse des sentiments et les rebondissements palpitants de cette histoire d’amour impossible !




     Merci à l’auteur pour sa confiance.

     Quelques centaines d’années après la révolution de Vénus, Physalis, princesse qui est en âge d’enfanter, une héritière pour le trône refuse le protocole : L’insémination pour faire perdurer les femmes. Elle veut faire appel à un procréateur, seulement, les hommes sont considérés comme des personnes inférieures aux femmes, ils ne servent qu’à se reproduire...  Elle va à l’encontre des règles et cela peut faire revoir toutes les règles du royaume...

     Je pense que vous l’avez sûrement compris, Vénus est entièrement dominée/peuplée par les femmes ! Les hommes, eux, sont des êtres inférieurs qui n’ont le droit qu’a servir à la reproduction, rien de plus. C’est un univers assez particulier qui glace le sang rien que d’y penser. Nous sommes en combat permanent pour l’égalité homme femme et l’auteur chamboule tout avec son roman. D’habitude, nous avons le droit aux femmes qui sont bonnes qu’à faire le ménage, élever les enfants. Ici nous avons tout l’inverse et ca a été une agréable surprise de découvrir un nouveau point de vue tout à faire original.  D’autant plus que l’auteur en profite pour faire passer des messages subtils comme le réchauffement climatique, l’homosexualité qui permettent aussi une certaine réflexion dans le contexte que nous avons sur cette planète. 

     Malheureusement, je suis assez mitigée concernant l’intrigue et les personnages. Physalis est une protagoniste qui remplit son rôle de perturbatrice : Elle bouscule l’ordre établi et choisit avec ses idéaux d’aimer et non d’avoir un enfant sans sentiment envers le géniteur. Seulement Lime (l’homme « choisit ») n’est pas du tout... Comment dire ? Contraire à l’image que l’auteur donne déjà à la gent masculine du roman : Il est niais que ça a le don d’énerver par moment, je ne le cache pas. De plus, on le découvre seulement au début... Après on en découvre pas plus. Quant à Physalis, elle a le caractère d’un protagoniste de dystopie : rebelle, sage, forte et veut être en accord avec ses convictions. Il faut dire qu’elle idéalise beaucoup les relations amoureuses comme celles qui regardent les films à l’eau de rose et qui tombent de haut en réalisant que la vie n’est pas du tout comme ça. Malgré tout, leur amour est vraiment beau et magique. 

     Il ne faut pas s’attendre à avoir beaucoup d’action au sein de ce roman, il est principalement ciblé sur la relation de nos tourtereaux. C’est pour ça que je trouve que l’intrigue n’est pas poussée à son maximum avec tout le potentiel que l’histoire représente.

     Pour résumé, je suis plutôt mitigée, d’un côté je trouve que l’intrigue donne un sentiment de facilité vu qu’il n’est pas poussé à son maximum et d’un autre car les émotions, l’humour et la culture de cet univers m’a plutôt conquise. L’idée est fortement originale et peut très bien convenir à l’époque actuelle où tout est poussé au féminisme ! Un roman à découvrir je dirais ! 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire