Diaporama

#5 Les Rectifiants - Vespers

Auteur : Cindy Maâlaoui
Nombre de pages : 188


        Observez, autour de vous, ces gens qu’on ne remarque pas.
        Peut-être sont-ils là pour influencer un choix...
        Un mot, un geste, un regard et soudain, un nœud est modifié, changeant de même toute la Toile.
        L’avenir, le votre et celui de tous ceux qui croiseront votre route, est désormais différent.
        Vous n’en aurez jamais conscience, ils font leur travail parfaitement.
        Cependant, n’ayez crainte ! Ils agissent pour le meilleur, et tout est calculé…





        Merci à l’auteur de sa confiance.

        Vesper vit dans un monde parallèle au nôtre, plus précisément c'est un ange gardien. Pour tout dire, ce personnage peut changer votre destin et toute l’histoire. 

        Après avoir refermé le roman, je suis plutôt mitigée. Je pense que ce n’était pas forcément une aventure pour moi car je m’attache aux personnages qui montre des sentiments. En fait, j’aime découvrir, vivre, ou encore partager le sentiment, le mal-être comme la joie d’un personnage que je suis. Malheureusement Vesper est une prison. Elle exécute les ordres sans poser de question, elle est froide et montre vraiment rarement voir pas du tout ce qu’elle ressent et je trouve ça vraiment dommage car cela ne donne pas vraiment envie de s’attacher à ce personnage, qui pour moi, avait un potentiel dès le départ. Hesperos est le total opposé, on voit plus les sentiments, entreprenant et n’agit pas sans réfléchir. On peut dire vraiment que d’un côté ces deux personnages se complètent mais d’un autre, je trouve que cela créer un réel manque au récit. Après, c’est peut-être fait exprès mais pour ma part, cela reste un rendez-vous manqué pour notre personnage principal.

        Cependant, l’histoire est vraiment originale et on se prend vite au jeu jusqu’à qu’on soit perdu très vite dans les toutes les péripéties abordées et qui sont limites bâclées sur la fin. Le livre a 188 pages et je trouve qu’il n’est pas exploité à son maximum, la fin est donnée sur un plateau et le lecteur 'n’a qu’à se contenter de ça et puis c’est tout... Je trouve ça vraiment dommage car l’univers est dans le top du top mais pas bien argumenté, le vocabulaire parfois n’est pas expliqué donc on peut se perdre dans les mots aussi. 

        En positif, car oui faut bien dire du positif. Le personnage Hesperos a remonté tout. Ensuite, l’histoire comme je dis est originale. Nos décisions sont en fait toutes calculées, on croit que c’est nous qui choisissons mais nous sommes peut-être orientés vers un choix ? Cela nous provoque des interrogations par moment. Avoir un monde parallèle est intéressant à exploiter et on peut tellement avoir de possibilités sur ce terrain-là. L’auteur a une plume fluide et légère mais elle ne nous a pas livré tout son univers. Manque de temps ? De budget ? Aucune idée, mais je trouve que 188 pages peuvent très vite venir courtes. Cependant, malgré l'univers complexe, par curiosité je me vois bien lire le deuxième tome pour en découvrir un peu plus.

        En résumé, ce livre est plutôt un rendez-vous manqué pour ma part. Le personnage principal ne m’a pas marqué, je me suis pas attaché. L’univers n’est pas exploité à 100% et la fin a été vite donnée et je trouve ça vraiment dommage. 188 pages est pas assez pour cette histoire malheureusement. Si je dois donné un conseil à l’auteur est d’expliquer plus et d’argumenter, plus de sentiments à Vesper, rendre même ce personnage un peu caractériel et non passif car on a l’impression qu'il  est là sans être là. Un blasé de la vie quoi. Surtout d'exploiter (sans avoir peur) au maximum l'univers.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire