#72 Cycle de Xhol - Livre Trois - Un meurtre princier

Auteur : Cécile Chabot
Nombre de pages : 198
           Un meurtre inattendu. Des traces accablantes. Une enquête manipulée ? 

           Troisième livre du Cycle de Xhól, Un meurtre princier est un polar historique haletant. 683 après J.-C., Xhól est devenu le maître peintre de Dos Pilas et doit faire face aux défis de sa nouvelle position. Au palais, le changement d’ère se fait déjà sentir. Les uns se positionnent auprès de l’héritier apparent, Itzamnaaj B’alam, fils aîné et préféré de la dame d’Itzán. D’autres voudraient voir Itzamnaaj K’awill, le cadet favorisé par son père, désigné comme successeur. Dans cette atmosphère étouffante, un festin a lieu, auquel Xhól assiste depuis la table des artisans. La dame d’Itzán humilie Itzamnaaj K’awill en public. Celui-ci s’enfuit. Plus personne ne le verra de la nuit. Au petit matin, un meurtre est découvert au palais. Xhól est accusé, emprisonné. Arrivera-t-il de sa cellule à prouver son innocence avant que le conseil ne décide de son exécution ? 


           Je remercie Cécile Chabot  pour sa confiance dans l’envoi de ce roman. 


           J’aime bien les univers maya et quand j’ai vu que c’était un polar maya, je n’ai pu qu’accepter pour y découvrir une autre facette. Même si je ne savais pas a quoi m’attendre, si ce polar allait être encore un polar où j’allais découvrir le tueur avant même qu’il le dévoile. Forcément je l’ai su avant les révélations, je crois que je vais arrêter les polars, cela ne provoque plus tellement de surprises :’).



           Nous sommes en compagnie de Xhol qui est accusé d’un meurtre et la seule façon de s’innocenter est de trouver le coupable. Entre manipulations, trahisons, on ne sait plus où donner de la tête.


           Pour être franche, j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire. Les noms des personnages sont compliqués, et il y a pas mal de répétitions de leurs noms tout au long du roman. Savoir qui est qui a été pour moi une épreuve donc vive les feuilles avec un plan sinon je ne m’en sortais pas. Heureusement, il y aussi une liste des personnages à la fin pour les présenter si on n’a pas lu les premiers tomes du Cycle de Xhol, ce qui était mon cas. Je l’ai découvert avec ce roman. D’ailleurs, il y fait référence plusieurs fois. L’histoire est originale, l’époque est bien représentée. L’auteur s’est renseignée dessus pour pouvoir écrire, cela se sent car aucun détail n’est laissé au hasard. L’écriture est fluide, et ne nous laisse pas de répit dans notre lecture. Les rebondissements du meurtre nous poussent à vouloir absolument découvrir le coupable. J’ai été déçue, encore une fois, découvrir le tueur avant les révélations comme j’ai annoncé au début de ma chronique. Je pensais que la thématique pouvait rendre compliquée de savoir qui est le tueur, mais j’avais un doute qui s’est révélé réel à chaque indice qu’on découvrait. Je trouve ça dommage, peut-être devrais-je me reconvertir en enquêtrice, ou alors le genre du polar n’est pas du tout fait pour moi.


           Le prologue a été pour moi un petit plus, l’auteur nous explique le pourquoi du comment est né le Cycle de Xhol. J’ai trouvé ça plutôt intéressant, cela nous montre la passion de l’auteur dans cette partie de l’histoire. Le cycle de Xhol comporte plusieurs livres et ils peuvent être lus indépendamment.



           Malgré tout, j’ai bien aimé rentrer dans l’histoire avec Xhol, même si, je ne me suis pas du tout attaché à ce personnage. N'ayant pas lu les deux premiers tomes, je ne peux pas lui donner une personnalité et son évolution. Tout ce que je peux dire, c’est que pour moi, il m’a plutôt laissé indifférente. Ce n’est pas un personnage qui me marque, mais plutôt qui m’énerve par ses dires par moment. Après ce n’est que mon avis. Pour les autres personnages, c’est tout autre chose mais l’attachement n’est pas du tout au rendez-vous. Chacun a un rôle qui n’est pas laissé au hasard non plus, et l’intrigue est bien ficelée pour l’époque. Même si je trouve cela un peu abusé le fait que même un chasseur peut voir les traces de pas si pas de poussière ou de boue. Peut-être ai-je loupé un détail sur cette partie du récit mais cela m’a un peu interloquée. 



           L'enquête est bien ficelée, les rebondissements nous donnent envie de découvrir un peu plus de pages à chaque fois. Les conflits de royauté sont aussi abordés, et cela donne un peu plus de réalisme à l’histoire et sur son époque. L’auteur n’a rien laissé au hasard et chaque détail a son importance. Nous découvrons l’enquête et réfléchissons avec notre protagoniste, qui lui ne comprend toujours pas le pourquoi du comment. Le déroulement nous laisse parfois de marbre car nous sommes spectateurs de la folie à certains moments de l’histoire.



           En bref, je ne suis pas rentrée totalement dans l’histoire malheureusement, mais je le trouve bien intéressant. Ce polar maya est original, c'est surtout un livre qui vous montre l’époque sous toutes ses coutures. Les noms, les conflits, les habitants, tous les détails ont de l'importance. Nous suivons l’évolution de l’enquête jusqu'à la fin. Arriverez-vous à innocenter Xhol ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire