#62 Aztèques - Harem : Saison 1

Auteur : Eric Costa
Nombre de pages : 301


         Une jeune esclave peut-elle faire tomber un Empire ?
         Lorsqu’elle retrouve son village en feu et son chien éventré, Ameyal se jure d’exterminer les Aztèques qui les attaquent. Mais son courage et sa volonté ne peuvent rivaliser contre les guerriers.
         Elle perd tout, famille, amis, son village est détruit et elle est emportée.
         Rabaissée à l’état d’esclave, plongée dans un harem où les intrigues font loi, où sauver sa peau se joue derrière chaque porte, Ameyal doit faire face aux pires injustices, trahisons et humiliations.
         Au-delà de ces épreuves, une question s’impose : existe-t-il un cage assez grande pour retenir la fille de l’aigle ?

         Merci à Eric Costa pour m'avoir confié son roman.


         Nous sommes avec Ameyal, qui à vécu l'attaque de son village sous ses propres yeux ainsi que la mort de personnes proches. Elle se retrouve vendue comme esclave dans un Harem, et elle n'a qu'une seule idée en tête : sortir ! 


         Que dire de ce livre a part qu'il est juste génial ? 301 pages ? C'est limite trop court ! Si vous l'avez dans votre PAL, remontez vite ce livre de votre pile pour pouvoir le lire rapidement et se préparer pour une aventure pleine de rebondissements. Nous sommes en plein cœur de la civilisation aztèque et ce roman s'en rapproche énormément (En même temps, c'est le thème !), fascinant comme effrayant, l'auteur arrive à nous donner des frissons quand on tourne nos pages ! (ou alors c'est des courants d'air...)  Je tiens à préciser que ce roman, bien que l'héroïne n'a que 15 ans, n'est pas à mettre dans les mains de jeunes car certaines scènes peuvent choquer.


         Ameyal est un personnage vraiment fascinant avec un bon caractère, elle nous montre qu'elle ne se laisse pas faire et elle a raison. Malgré tout, elle reste forte avec tout ce qu'elle vit, elle est courageuse et attachante. Elle ne baisse jamais les bras pour atteindre ses objectifs. Et dès le début, elle nous le montre. Certaines de ses punitions m'on donner des idées si jamais j'ai besoin ! Lol


         L'histoire est intense, et dès le début du livre, on sait que l'on ne lâchera pas le livre après l'avoir fini. Les descriptions sont réalistes et on a l'impression de le vivre carrément. Le lexique à la fin nous aide à mieux comprendre certains mots et prouve que l'auteur veut nous pousser jusqu'au bout à rentrer dans son thème et qu'il s'est documenté jusqu'au bout pour y correspondre. Parfois, nous nous trouvons dans une situation qu'est difficile à lire tellement on se sent mal pour elle. On a du dégoût, mal au ventre, du stress ou de la tristesse et on a qu'une envie : La prendre dans nos bras et lui dire que c'est fini. 


         Je pensais que vivre dans un harem, d'après certains livres étaient plus simples que ça, mais en fait pas du tout. Chacun à son statut, et même avec ça, ils arrivent à se marcher dessus pour arriver à leur fin. La trahison est présente, l'amitié y trouve sa place parmi toutes les langues de vipère. Ameyal qui veut retrouver à tout prix sa liberté, va être embarqué dans des manigances qui ne vont pas être bonnes pour elle. On a aucun répit et notre personnage adoré non plus. Aucun temps mort et l'intrigue nous prend aux tripes. Et même quand on croit qu'elle atteint son objectif, il y a d'autres bâtons qui viennent freiner ses roues !


         L'écriture est fluide, la mise en page nous donne une sensation de légèreté malgré les mots dure employés et ce monde aztèque qui nous fait limite froid dans le dos. L'auteur à réussi a nous faire voyager dans l'enfer d'Ameyal et nous faire stresser, nous énerver ou de nous faire ressentir de l'empathie. L'auteur nous plonge vraiment dans son univers et j'ai juste adoré !


         Pour conclure tout ça, j'ai juste adoré ce livre ! Les pages sont aérées et de plus, 301 pages, c'est limite trop court pour nos petits cœurs qui se sont accrochés jusque-là. L'auteur nous donner aucun répit, l'intrigue nous noue parfois le ventre et on a du mal sortir le nez de ce livre. Je le conseille pour ceux qui veulent découvrir l'univers Aztèque très bien représenté sans que ce soit enjolivé. L'auteur ne mâche pas ses mots et nous montre toute la cruauté qu'il y peut avoir. Notre personnage est fort, garde la tête haute et nous montre ce qu'elle sait faire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire