Diaporama

#31 Le Miroir du Damné

Auteurs : J.B. Leblanc & Frédéric Livyns
Edition : Séma
Nombre de pages : 502

         Au cœur du massif des Maures, le petit village de Tarsac est le cadre de meurtres sauvages qui font ressurgir la peur et la paranoïa.

     Qui est cet assassin particulièrement retors qui ne laisse aucune trace et semble connaître parfaitement ses victimes ?

         C’est ce que devront découvrir le lieutenant Courtas du SRPJ de Toulon et Martin Fabre, le chef de la police municipale. Cette enquête les confrontera à des croyances révolues sur fond de sorcellerie et à un étrange miroir qui semble être le cœur de l’énigme.

         Mais, dans cette cuvette infernale écrasée par la chaleur, les morts se succèdent à un rythme effréné, et le temps leur manque…





         Merci à l'édition Séma ( ou Merci à Southeast Jones) de m'avoir donné le défi de terminer ce livre avant le 14/04 (accompagner de Projet Cornélia) et cela a été remporté avec succès ! Le second livre sera chroniqué demain. Double succès pour le défi aha.


         Ce livre est réservé pour un public averti, certaines scènes peuvent être choquantes et rester dans votre mémoire pendant un bon moment comme si vous l'aviez vécue... 



      Si certains d'entre vous suit des bloggeuses(rs) qui lit beaucoup d'auto-édités, vous avez pu contaster que ce roman est PARTOUT ! Enfin, moi j'ai remarqué pas mal de chronique sur celui-ci alors qu'il est en pré commande. J'ai du coup hésité à le chroniquer avant ou après Projet Cornelia... J'ai décidé de le faire avant pour suivre mes lectures dans l'ordre... Mais on est d'accord que la couverture est vraiment magnifique et donne envie de se plonger dedans ?!



         Nous sommes dans la ville de Tarsac, petit village isolé de tout avec ses habitants qui cachent bien leurs secrets. Après le scandale sur l'affaire du "réducteur" qui a causé la perte de certains habitants qui ont voulu sortir de cette ville il y a 10 ans, de nouveaux meurtres refont surface, aussi énigmatiques que les précédents. Cependant, rien ne semble lier les victimes : Pas le même mode opératoire et pas le même profil de victime. Comme dit précédemment, ce thriller fantastique ne sera pas à mettre dans n’importe quelles mains, certaines scènes peuvent heurter la sensibilité, car les détails nous donnent directement le topo du livre. Ce roman à une particularité : Il est écrit à 4 mains et je dois dire que ce fut une réelle surprise d’être devenue addictif de celui-ci. 



         Dès le début du livre, l’atmosphère est assez pesante, stressante. L’ambiance est lourde et on devient limite paranoïaque dans la vie réelle, attentive aux moindres bruits, ombres qui bougent. Les personnages et leurs caractères sont bien travaillés car au fur et à mesure, on se demande qui sont les gentils, qui sont les méchants. Nous sommes comme les personnages : perdus et on aimerait bien savoir ce qui se trame dans ce petit village où tout le monde se connaît. 



         Les auteurs réussissent à jouer avec nos nerfs, les rebondissements nous font transpirer. Les détails nous donnent parfois la nausée, mais on veut absolument savoir pourquoi tant de haine et surtout on se demande comment ils ont pu imaginer tout ça. L’écriture est fluide, légère et les intrigues policières bien trouvées. L’enquête ne parait pas absurde et on ne sait pas qui va réellement triompher à la fin, ce qui est plutôt plaisant et nous donne envie de tourner les pages rapidement pour savoir la fin. Rapidement, tout prend sens et on se met à éviter les miroirs de peur à voir l’ombre qui traine souvent au coin. 



         Qui dit Fantastique, dit surnaturel. Et on est plutôt bien servis. Il prend place au fur et à mesure de l’histoire, sans trop nous étouffer. Malgré qu’on cherche des faits rationnels, on se rend compte quand même que quelque chose ne cloche pas à Tarsac. D’ailleurs, ce village nous donne des frissons, rien de savoir comment il est décrit, je n’irais pas forcément m’aventurer là-bas. Coupé de tous en plus de ça. Il est tellement bien décrit, qu’on pourrait facilement le prendre pour un personnage entièrement avec son caractère. 



         Pour conclure tout ça, même si je pouvais parler plus de ce roman, je le conseille à tout fan de fantastique, d’horreur et de thriller policier. L’ambiance est oppressante, mais cela ne nous empêche pas de continuer à lire pour connaître la fin. Une fin qui m’a beaucoup surprise d’ailleurs. Êtes-vous prêts à vous aventurer à Tarsac ? Attention, vous allez éviter grandement les miroirs après cette lecture. 


         Voici la bande-annonce pour vous montrer ou simplement confirmer le décors de ce livre ! 





Autre livre de Frédéric Livyns :

 Les Grisommes Tome 1 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire