#19 Dybouk

Auteur : Patrice Quélard
Edition : Nutty Sheep
Nombre de pages ; 29

               Mai 1943 : les Nazis s'apprêtent à liquider le ghetto de Varsovie. Face à eux, la résistance désespérée d'une poignée de jeunes juifs décidés à vendre chèrement  leur peau. Au bloc 38, les martyrs y parviennent d'autant mieux qu'ils reçoivent l'aide inattendue d'un démon de la kabbale. La journée sera bien longue pour les Waffen SS du capitaine Rittmayer, car le dybouk est d'humeur... infernale.

               Merci à Patrice Quélard de m’avoir permise de découvrir Dybouk.

               Les légendes et les croyances, c’est des choses que j’adore. J’ai été servi dans cette petite nouvelle.

               Ce récit se passe durant la guerre 40-45, plus précisément en 1943 avec les nazis et les Juifs. L’univers est assez sombre et morbide, car il y a plein de morts (comme dans toutes les guerres) mais cette fois-ci, c’est à cause d’un homme et ce n’est pas Hitler. Cette fois-ci, les Juifs ne sont pas des victimes mais plutôt les tirants grâce à cet homme.

               La nouvelle est bien travaillée, que ce soit dans les détails, dans l’histoire ou dans les personnages. La plume est fluide et bien descriptive de l’ambiance. Les détails peuvent être parfois durs tellement que c’est bien décrit, c’est pour dire. 

               Je savais que Dybouk était un esprit, qui normalement est enfermé dans une boite (merci les films d’horreur) et je dois dire que l’on le voit sous un autre jour (façon de parler, car l’esprit est toujours mauvais !). Cette nouvelle mélange le fantastique et l’historique, ce qui est plutôt pas mal pour ceux qui n’aiment pas trop les histoires historiques. La fin m’a beaucoup plus, et je n’en dirai pas plus pour ne pas vous spoil bien sûr !! 

               En résumé, je le conseille aux personnes qui comme moi, aime bien les légendes ou encore les croyances. Les pages défilent vite, beaucoup trop vite et c’est une nouvelle qui peut nous faire décoller du quotidien pendant quelques minutes. Très descriptif, je le conseille fortement. 


Page FB : X

Site web : X


Autres romans : 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire