Diaporama

#25 Le jongleur des lunes

Auteur : Ornella O.
Nombre de pages : 523

   Rives de l’Azée, ancienne mer Méditerranée.

   Mois d’août d’une année lointaine…

   Un vieux Conteur s’approche. Son regard brille.

   Il prend place au centre de l’assemblée. Comme chaque année, le vieil homme a préparé le récit d’une légende envoûtante dont il a le secret. L’attente est fébrile.

   Cette fois, le Grand-Père a décidé de nous faire voyager au cœur de notre propre passé. Le temps est venu de livrer la vérité sur cette Lune Rouge qui luit faiblement dans le ciel. Pour cela, il a choisi de nous conter l’histoire d’un enfant... Un enfant de Sileone, animé par la force d’un rêve, simple et inébranlable :

   Celui de devenir le jongleur le plus prodigieux de tous les temps.




   Merci à l’auteur pour sa confiance.

   Nous sommes en compagnie d’un grand-père qui vient raconter une histoire une fois de plus, comme chaque année devant une assemblée de tout âge qui vient de génération en génération. Cette année, il a décidé de raconter une histoire plus longue que les années précédentes. C’est pour ça qu’on va faire la connaissance de Léo, Solan, Luca, trois frères d’une famille de pêcheur, qui à leurs heures perdues, font du jonglage.

   J’avoue que ce n’est pas trop ma tasse de thé mais l’auteur a réussi à me faire voyager à travers son imagination. Elle utilise un vocabulaire riche et varié qui nous fait facilement voyager dans son univers avec en fond, un message révélateur : Croire en ses rêves. La plume est fluide et on ne voit pas passer ces 500 pages qui défilent plutôt rapidement. 

   Léo est un petit garçon qui est vraiment attachant. Il prend comme modèle ses frères et cela nous montre l’amour d’une famille plutôt soudé au premier abord. Chaque personnage à un caractère bien trempé, peut-être la vie qui les a rendus comme ça mais en tout cas, ils ne se laissent pas faire et veulent vivre de leur passion coûte que coûte. Je dois dire que ce roman est tombé à pic car j’étais découragé dans mon projet, ce roman m’a tout simplement redonné espoir. Je vais continuer mon projet et le mettre à terme, en tout cas je vais faire en sorte.

   Autre que le message de croire en ses rêves, l’auteur nous montre une autre facette : La magie. Elle m’a fait voyager à travers ses mots dans la nature, l’espoir. Je ne suis pas fan de roman philosophique et malheureusement, il en fait plutôt partie. Mais je trouve qu’il donne un bon ressenti. En tout cas, il a réussi son objectif premier : évadé du quotidien. Il donne une valeur de partage, d’écologie et je conseillerai même de le lire à vos enfants car cela est une histoire vraiment magnifique. Je l’ai trouvé mignonne et je garderai ce livre pour lire, un jour qui sait, à mes enfants pour leur donnée espoir dès qu’ils auront un cou de mou ! 

   En résumé, car je vais m’arrêter là. Je ne sais pas trop quoi dire à part que ce roman est vraiment source de relaxation, il m’a fait voyager à travers des contrées lointaine et je veux bien, l’année prochaine, revenir voir de vieil homme pour écouter une autre histoire pleine de bonté et de magie. Une histoire que je conseille à toute la famille : Elle peut faire rêver les petits comme les plus grands.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire