#80 Volatilisés

Auteur : Liam Fost
Edition : Rebelle
Nombre de pages : 202

           À son réveil, Matthew s’aperçoit que quelque chose ne va pas. Il sort de chez lui et se rend compte qu’il est seul, que tout le monde a disparu. Tout lui paraît différent, ce Nouveau Monde semble être un patchwork de celui qu’il connaissait...

           Où se trouve-t-il réellement ? Pourquoi est-il là ? Les personnes qu’il va rencontrer pourront peut-être l’aider, mais seulement le voudront-elles ?

           S’il souhaite s’en sortir, Matthew devra s’adapter à un nouvel univers, ainsi qu’à ses règles.

           Merci aux éditions Rebelles de m'avoir envoyé son roman !

           Nous suivons Matthew qui se réveille chez lui mais plus personne n'est présente. Il aire dans les rues jusqu'à qu'il rencontre Emily, 8 ans, seule depuis plusieurs jours aussi qui attend désespérément ses parents. Ils vont découvrir que le monde n'est plus celui qu'ils connaissaient. Les gens ne sont plus eux même non plus et beaucoup n'en savent pas plus. Qu'est-ce qui s'est passé?

           Je ne savais pas a quoi m'attendre en lisant ce roman, à vrai dire peut-être quelque chose de post apocalyptique avec des zombies, ou encore un livre du même genre du film "seuls" mais en fin de compte, j'ai été agréablement surprise par cette lecture que j'ai lu en une soirée.

           Tout le long du récit, les questions se posent les unes sur les autres, on n'en sait pas plus que Matthew ce qui se passe dans cette ville. Tout ce que nous voyons c'est des humains déchaînés, des décors qui ne sont pas a leur place et des rêves étranges. Nous apprenons à connaître et à dompter cet univers petit à petit dans notre lecture. 

           Matthew est un personnage qui évolue et qui garde beaucoup son sang-froid dans tout ce qui se passe. C'est un personnage intéressant. Mais bien sûr, un personnage m'a énervé et saoulé tout le long du récit : Lauren. Quelle plaie celle là ! Certains la trouvent intéressante, mais des moments, on a envie de la claquer. Quand je lis qu'elle a un caractère fort, je pense qu'on a pas du tout le même point de vue. Elle se laisse manipuler et est plutôt le maillon faible qui va faire empirer les choses plus qu'elles le sont déjà. 

           La lecture est fluide, c'est qui est plutôt dommage car les descriptions sont vraiment brèves et je pense que c'est la chose qui manque dans ce récit. Malgré tout, la plume reste simple, et rapide à lire. Les 202 pages ne sont pas énormes et on ne voit pas défiler les pages. Les révélations et l'action sont au rendez-vous et nous livre tous les secrets de l'univers petit à petit. 

           Ce que j'ai bien aimé est les patchworks, un peu comme si vous avez un jeu buggé : Les époques se mélangent, les villes aussi, les quartiers aussi. C'est ce que j'ai bien aimé, car on ne sait jamais à quoi s'attendre. Les "Dominants" sont les joueurs de ce jeu et ne vous laissent pas gambader comme quand vous jouez aux sims ! Non-non, ils vous manipulent et veulent à tout prix que vous fassiez ce qu'ils veulent, ils ne vous laisseront aucun répit et vont jouer avec vos nerfs. Mais sont ils tous pareils ? 

           En résumé, c'est un one-shot qui peut vous laisser sur votre faim si vous aimez beaucoup les descriptions mais que j'ai trouvé intéressant et sort de l'ordinaire. Cela peut montrer la folie humaine. C'est un livre qui se lit vite et qui peut vous faire respirer entre deux tomes ou d'une lecture oppressante. Un livre avec de bonnes idées mais qui devrait être plus approfondie par moment, car la fin est brusque et m'a laissé sur ma faim. J'aurais aimé en savoir plus sur l'après.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire