#73 Vénus

Auteur : Jérémie Lahousse
Edition : Paulo-Ramand
Nombre de pages : 124
         Décidément Jacqueline n'a pas de chance ! Elle se fait renvoyer de son travail et abandonner par son compagnon, et ce n'est pas la première fois. Un beau matin, elle reçoit une lettre dans laquelle se trouvent des analyses sanguines et un post-it. Elle aurait peut-être un cancer. Les tests cliniques confirment cette hypothèse et le médecin annonce à Jacqueline la couleur : ses prochains mois seront rythmés par des traitements de choc. La situation est délicate, mais la femme a du courage et décide de lutter de toutes ses forces contre ce monstre invisible qu'elle croit être la conséquence de blessures de son passé. Dans son malheur elle a de la chance : lors de sa première cure, elle rencontre un jeune chirurgien avec lequel elle noue des liens très particuliers.

         Je remercie l'auteur Jérémie Lahousse pour sa confiance.

         Accepté de lire ce livre a été pour moi comme une évidence. Le cancer touche beaucoup de monde, et parfois des personnes de nos familles et nous cherchons à comprendre comment ils sont dans leur tête à ce moment-là, car on ne peut jamais savoir. Même si ce livre est un cas particulier, nous y sommes quand même d'assez prêt.

         Nous sommes en compagnie de Jacqueline, qui a une vie assez merdique. Elle est virée de son boulot, larguée ensuite et apprend qu'elle a un cancer sur un vulgaire post-it. Comment réagir face à tout cet acharnement de la vie sur sa petite personne? Je ne pense pas que j'aurai réagi comme elle...


         J'ai trouvé notre protagoniste forte et attachante. Pourquoi? Elle ne se lamente pas sur elle-même et veut profiter de la vie coûte que coûte. Elle apprend qu'elle va peut-être mourir mais n'enlève pas son sourire. Celui-ci a d'ailleurs séduit son charmant docteur. 

         Nous suivons l'évolution du cancer de Jacqueline, ses ressentis, ses émotions et nous sommes pris aux tripes par ce drame qui touche, malheureusement beaucoup de personnes. Nous suivons aussi l'évolution de sa relation avec William. Je trouve que ce livre est une belle leçon de vie. Jacqueline est forte et ne se laisse pas abattre, même si parfois nous lisons du découragement face à la maladie, elle veut rester forte et donc ne veut pas perdre sa joie de vivre. Autant mourir après avoir fait tout ce qu'elle voulait de sa vie, mourir heureuse. Se pardonner elle-même est déjà un bon commencement pour accepter son sort. 

         L'écriture est fluide, les chapitres sont courts, ce qui nous donne l'impression de lire ce livre extrêmement vite. C'est comme un témoignage d'une personne malade. Nous sommes dans son journal, sa vie intime. Ce qui rend le livre encore plus réaliste. L'auteur à su nous donner des émotions à travers tout ça et une leçon que je ne suis pas prêt d'oublier. Tout peut changer du jour au lendemain, une couille peut nous tomber dessus et on aura l'impression de ne pas avoir assez profité de la vie. C'est donc pour ça qu'il ne faut pas se prendre la tête et profiter au maximum pendant qu'on peut. Tout peut arriver malheureusement.

         En bref, j'ai adoré ce livre même si je ne le place dans mon coup de coeur. Ce livre est une belle leçon de vie ; celle de profiter et de ne pas se laisser abattre. La vie peut changer du jour au lendemain, elle peut nous laisser tomber. Même quand on a l'impression que tout est noir autour de nous, il y a toujours quelqu'un pour nous éclairer. Jacqueline a trouvé cette personne & vous?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire