#56 Le Péché

Auteur : Seydou Koné
Editeur : Edilivre
Nombre de pages : 178

         Le péché évoque une amitié entre deux amis,Bamba et Baro Yacou. Devenu cadre, Bamba est marié à Akouba mais il est déclaré stérile par la médecine. Refusant de perdre son épouse qu'il aime tant,qui menace de le quitter, Bamba va supplier son ami de longue date d'avoir des relations sexuelles avec son épouse Akouba. Baro Yacou donne une suite favorable à son ami Bamba.

         De cette relation entre Barro Yacou et Akouba, naitra Famagan. Famagan deviendra plus tard cadre.

         Fatigué de souffrir intérieurement, Baro Yacou va informer par lettre le secret à Famagan c'est à dire l'informer qu'il est son père biologique...

         Merci à Seydou Koné de m'avoir proposé son roman en service-presse.

         Je suis assez mitigée par cette lecture à vrai dire.. Nous sommes en compagnie de Bamba, qui depuis son jeune âge est contre l'injustice, le mensonge, la trahison et travaille dur à l'école. Il rencontre Akouba, se marie et est déclaré stérile. Pour avoir une descendance, il va supplier son meilleur ami de coucher avec sa femme à lui, ce qui bien sûr dans la joie et la bonne humeur, accepte.

         Au début, la lecture concerner la trahison, le mensonge et Bamba n'était pas du tout pour ça. Il n'acceptait pas qu'une femme livre son corps contre de l'argent, et disait que c'était un péché. Il est élève brillant malgré qu'il doit travailler le week-end afin de payer ses études et son logement car ses parents sont dans un milieu pauvre et ne peuvent l'aider.

         Ensuite, au chapitre 3-4, nous sommes déjà en compagnie de l'enfant de Bamba... Ce qui je trouve va assez vite car les chapitres suivants c'est de l'enfant qu'on parle. Bon, déjà ce n'est pas très grave car l'histoire est assez crédible. Mais ce que je trouve assez perturbant c'est que Bamba qui est contre le péché, la trahison et qui est sur les principes accepte que sa femme couche avec quelqu'un d'autre pour avoir un enfant. Enfin je sais pas, cela doit déranger que moi peut-être. Il va contre ses principes et sa femme... Évidemment elle accepte.. Il va même lui promettre de ne rien révéler, mais voir sa chair de sa chair tous les jours et être considéré comme un oncle va lui ronger l'intérieur...

         C'est une lecture assez dramatique je dois dire mais intéressante. Intéressante dans le sens que cela nous met face à la pauvreté et l'inégalité, la trahison et le mensonge. Dramatique car l'histoire vire vite au drame. Bamba est contre le mensonge (dans ses principes normalement) mais va mentir pendant toute la vie à son fils. Le péché dans un mariage est l'infidélité, ce qui est incohérent au principe de Bamba. Donc je suis assez mitigée quant à la cohérence du récit ! Je me prends peut-être la tête pour rien après tout. Mais je trouve cela dommage si on y réfléchit bien. Puis la suite des événements assez dramatique et que cela finisse comme ça... C'est un peu dure.

         L'écriture est facile à lire, les mots sont simples pour expliquer les choses et on comprend vite la situation dans laquelle sont nos personnages. Mentir toute sa vie et se regarder dans une glace, c'est tout autre chose. L'auteur essaye de nous montrer les événements dramatiques mais cela ne m'a pas particulièrement mis la larme à l’œil. Je trouve juste dommage qu'ils réagissent tous comme ça. Un texte à retravailler plus en profondeur peut-être va aider à mieux se visualiser la chose.

         En résumé, c'est une histoire intéressante mais pour ma part, je la trouve assez incohérente et surtout, dramatique. Je trouve ça dommage de montrer des hommes qui ont l'air assez fort avec leur parcours finirent comme ça. Après ce n'est que mon avis, mais je n'ai pas accroché malheureusement.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire