#46 (...) Trop peu


Auteur : Loli Artésia
Edition : Inside Me
Nombre de pages : 144



           Dans une chambre d'hôtel aux lourds rideaux noirs, deux anciens amants se retrouvent après dix ans de silence. Tentent de rejouer leur passé amoureux. Miment des gestes sans les interpréter. Sans parvenir à s'extraire d'eux-mêmes.

           La chambre prend des allures de huis-clos, écho au monologue intérieur de Chloé, à la recherche d'un nouveau passé, d'un autre personnage, laissant dans cette parenthèse amoureuse un instant inachevé.




           Merci de ta confiance

           Ici, on nous présente la vie de Chloé, une femme bien rangé avec un mari, des chats et des chiens. Elle va tromper son mari avec Pierre, un homme qu’elle a perdu de vue depuis 10 ans, qui est d’ailleurs, aussi marié ! (Pas jolie tout ça !) Si vous croyez qu’il y a des scènes olé olé, vous pouvez passer votre chemin ! De plus, il n’y a très peu de dialogue.

           Le récit est raconté à la deuxième personne, comme si c’était nous, Chloé. Ce qui permet de s’identifier plus facilement.  L’écriture est simple et fluide, on est transporté avec les détails, qui nous permettent facilement de visualiser les pièces où elle se trouve.

           Au fur et à mesure du récit, on apprend les sensations de Chloé, les flash-back à chaque endroit où elle passe qui nous rappel, à chaque moment que sa vie n’est que ennuyeuse. Les répétitions accentuent cette sensation de la femme mariée, qui n’a pas envie de retourner à sa petite routine. On est poussé au questionnement de soi sur des sujets tel que la fidélité, la société de maintenant.

           On apprend, que Caroline et Ninon, deux femmes de sa famille n’ont pas eu une vie facile avec les hommes. On suit un peu leur vie aussi, dans les souvenirs de Chloé. Et les mots « le Mari » nous donnent l’impression que les hommes sont des objets.

           Moi qui suis fidèle et qui déteste l’infidélité, je ne m’attendais pas à ça dans ce roman. Moi qui ne sais pas mentir, tromper mon copain … Je ne pourrai plus le regarder dans les yeux et me regarder dans une glace. Je pars du principe que si tu penses à tromper la personne, autant la quitter et faire ton affaire que casser la confiance qui a été construite. Dans un couple, ce qui le fait marcher, c’est la communication.

           Après tout, chacun sa façon de penser, de vivre. Mais on dirait que Chloé, elle, aime se faire du mal à elle-même. Elle rappelle Pierre car elle a eu de l’attachement en quelque sorte à force de le voir, c’est le genre de mec inaccessible, et l’inaccessible attire forcément ! Avec une vie bien rangée avec un mari et une routine, elle se dit qu’elle peut s’amuser avec Pierre. Mais la vie les rattrape tant bien que mal, ils ont chacun des conjoints qui les attends à la maison. Et pourtant…

           En résumé, c’est un roman court, qui se lit vite et qui fait passer un « bon » moment dans la « solitude » de Chloé. On est plongé dans des réflexions intimes qui, à notre tour, nous permet de réfléchir et de comprendre ce qu’elle a vécu. Il y a des passages pas facile à lire car on peut s’imaginer la souffrance enduré (ou pas car il faut l’avoir vécu je pense..)  Je recommande si vous avez envie de vous remettre en questions ! 


  Page Fb : X


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire